Site Web EMD Recherche simple Recherche avancée jeudi 9 juillet 2020 

Document

Divers

Titre : APPLICATION DES TECHNIQUES D'ANALYSE THERMOGRAVIMETRIQUE ET THERMIQUE DIFFERENTIELLE A L'ETUDE DE LA CINETIQUE DES REACTIONS DE DECOMPOSITION DES SOLIDES
Réf. ATILH n°03076
Edition : ? - 1970
Auteur(s) : MATA ARJONA A.
Mots clés : FONDS ATILH / Décomposition thermique / Vitesse réaction / Activation / Analyse thermique différentielle / Décomposition chimique / Thermogravimètre / Energie - Activation / GERME / Germination cristalline
Résumé : QUIMICA E INDUSTRIA, ESP., MAI 70, V 16, N 5, 23-34, G.1505
Ces méthodes sont particulièrement adaptées pour les recherches sur l'évolution des processus de décomposition dans lesquels un des produits se dégage sous forme gazeuse. Leurs domaines d'application se complètent mutuellement ; il en est de même des informations qu'elles fournissent. D'un point de vue formel la méthode thermopondérale isotherme est la plus descriptive puisqu'elle permet, dans des conditions appropriées et moyennant l'élaboration d'un modèle pour la réaction, de représenter la cinétique globale de la réaction en termes de procédé de nucléation et croissance des germes. Par ailleurs, disposant de certaines données supplémentaires (vitesse de déplacement de l'interface, densité de germes potentiels sur les faces du cristal, .) la méthode isotherme facilite la compréhension sur le procédé de nucléation et rend possible la détermination de la constante de vitesse et son énergie d'activation. Les méthodes thermopondérales à température croissante et l'ATD fournissent uniquement les valeurs de l'énergie d'activation et l'ordre de l'équation cinétique qui régit le processus, mais n'informent pas directement sur les processus élémentaires de nucléation et de croissance des germes. Sans doute ces méthodes aident-elles indirectement à formuler un modèle de réaction en permettant de comparer les valeurs de l'énergie d'activation déterminées par les différentes méthodes d'analyse. Dans les conditions actuelles le traitement cinétique des courbes d'ATD relatives à des réactions entre solides n'est pas assez élaboré et ne dispose pas d'une base expérimentale suffisante pour être libre de toute objection.
Langue : Espagnol

André Tardy  © Centre de Documentation @ Ecole des Mines de Douai - 2002-2020