Site Web EMD Recherche simple Recherche avancée dimanche 5 juillet 2020 

Document

Article

Titre : ACTION DE CO2 COMME METHODE D'INTENSIFICATION DES PROCESSUS D'HYDRATATION DU CIMENT
Réf. ATILH n°04227
Source : DOKLADY AKADEMII NAUK
(1970)
Auteur(s) : SOROCKINE MA.
et SHCHUROV AF.
et UREV NB.
Mots clés : CIMENT / Résistance mécanique / FONDS ATILH / STRUCTURE / DURCISSEMENT / HYDRATATION / POROSITE / Phase C2S / Système CAO-SIO2 / CARBONE DIOXYDE / PROCESSUS
Résumé : DOKLADY AKADEMII NAUK, URSS, 1970, V 194, N 1, 149-51, G. 1615 TR.F.1711
L'étude à l'aide d'un diffractomètre du processus d'hydratation du ciment en présence de CO2 a permis de mettre en évidence au bout de 24 h une dissolution complète des minéraux et la formation d'un carbonate de Ca peu soluble. La phase finement dispersée obtenue serait un équilibre dynamique entre la solution d'ions Ca2+ et la phase de départ. La taille moyenne des cristallites varie entre 400 et 700 angstroems. Le durcissement se trouve ainsi accéléré et les propriétés mécaniques améliorées. Pour favoriser ce processus il est intéressant de réaliser une structure cellulaire pour assurer le contact le plus complet avec CO2 et d'introduire ce dernier sous pression (de l'ordre de 50 atm), ce qui accélère la vitesse de durcissement du ciment et celle de bêta-C2S en particulier. Ce procédé permet d'obtenir des matériaux isolants de grande résistance mécanique.
Langue : Russe

André Tardy  © Centre de Documentation @ Ecole des Mines de Douai - 2002-2020