Site Web EMD Recherche simple Recherche avancée jeudi 23 septembre 2021 

Document

Article

Titre : PREPARATION D'UN BETON CELLULAIRE RESISTANT AU GAZ CARBONIQUE
Réf. ATILH n°04481
Source : BETON I ZELEZOBETON
(1972)
Auteur(s) : ROZENFELD LM.
et VASILJEVA TD.
Mots clés : CIMENT / Résistance mécanique / FONDS ATILH / Teneur ciment / Préparation / Résistance chimique / Béton léger / Retrait / Carbonation / Expansion volume / Volume / Phase C3S / Composition / Phase C2S / Système CAO-SIO2 / CARBONE DIOXYDE / BETON CELLULAIRE / BETON GAZ / BITUME
Résumé : BETON I ZELEZOBETON, URSS, AVR 72, N 4, 6-8
Des essais effectués en vue d'améliorer la résistance des bétons cellulaires à l'action de longue durée de CO2 ont montré qu'une augmentation de la quantité de liant (ciment) dans le béton augmente le retrait et diminue la résistance du béton. Au contraire, pour une addition de ciment (jusqu'à 40 %) à la place de la chaux et un rapport CaO : SiO2 de 0,5 à 0,9 le retrait est abaissé de 30 à 40 % ; la composition du matériau obtenu correspond à celle du béton gaz à base de liant mixte, caractérisé par un retrait bien inférieur après la carbonatation à celui du béton gaz à base de ciment ou du béton gaz de laitier. Le meilleur procédé pour obtenir un béton cellulaire résistant à l'action de CO2 est d'ajouter du bitume (jusqu'à 10 %) de classe 5 finement broyé au cours de la préparation du béton gaz.
Langue : Russe

André Tardy  © Centre de Documentation @ Ecole des Mines de Douai - 2002-2021