Site Web EMD Recherche simple Recherche avancée lundi 1 juin 2020 

Document

Article

Titre : BETON LEGER A TEXTURE COMPACTE. PRINCIPES ET APPLICATIONS
Réf. ATILH n°04824
Source : BETON HERSTELLUNG VERWENDUNG
(1972)
Auteur(s) : WEIGLER H.
Mots clés : ARMATURE / BETON ARME / BETON / CORROSION / Résistance mécanique / FONDS ATILH / GRANULAT / Granulat léger / Teneur ciment / Rapport eau ciment / ADHERENCE / COMPRESSION / BETON PRECONTRAINT / Béton léger / FLUAGE / Retrait / Utilisation / ELASTICITE / Volume / DEFORMATION / DURABILITE / Argile expansée / MASSE VOLUMIQUE / SCHISTE EXPANSE
Résumé : BETON HERSTELLUNG VERWENDUNG, ALL., JUIL 72, V 22, N 7, 290-5
La résistance du béton léger à texture compacte est d'abord influencée par les propriétés des granulats, et plus particulièrement par leur masse volumique apparente, leur raideur et leur résistance. Une augmentation de la masse volumique apparente des granulats s'accompagne d'une augmentation de la masse volumique apparente du béton et d'une relation dans le même sens, mais beaucoup plus complexe, pour sa résistance en compression. Celle-ci dépend en fait du rapport entre la raideur (module E) et la résistance des granulats et du mortier ; contrairement au béton normal, le mortier est en général plus raide et plus résistant que les granulats et absorbe la plus grande contrainte en compression, les granulats servant à renforcer la structure du mortier ; la résistance du béton léger est donc finalement inférieure à celle du mortier ; à un âge plus ou moins jeune suivant le type et la quantité de granulats, ceux-ci pouvant être classés en granulats de résistance faible, moyenne et forte. Dans le béton léger à texture compacte, les deux constituants subissent une même déformation linéaire en se répartissant la contrainte : le module E dépend alors de la raideur des granulats et aussi de leur quantité. Le retrait et le fluage sont peu élevés, l'augmentation de la quantité de ciment étant compensée par un plus faible rapport E/C effectif. L'adhérence entre l'acier et le béton varie suivant que le mortier et les granulats ont des résistances proches ou disproportionnées, une résistance élevée du mortier ayant une influence favorable. La longévité du béton léger compact est en général satisfaisante par suite d'une bonne résistance au gel-dégel et d'une protection suffisante de l'armature. Les classes de résistances obtenues pour ces bétons sont LBn 100 et 150 pour les granulats les plus faibles, avec une masse volumique apparente de 1,3 et 1,4 kg/dm3, LBn 250 avec 1,6 kg/dm3 et LBn 350 avec 1,7 kg/dm3 pour les granulats de résistance moyenne, et LBn 450 avec 1,7 kg/dm3 pour le béton léger précontraint avec des granulats très résistants.
Langue : Allemand

André Tardy  © Centre de Documentation @ Ecole des Mines de Douai - 2002-2020