Site Web EMD Recherche simple Recherche avancée lundi 18 octobre 2021 

Document

Divers

Titre : LES REACTIONS DANS LES FOURS A CIMENT PORTLAND
Réf. ATILH n°05229
Edition : ? -
Auteur(s) : MOORE AE.
Mots clés : FONDS ATILH / CIMENT PORTLAND / Four ciment / OXYDE / RECUPERATION / Halogénure / Cuisson clinker / Réfractaire / POUSSIERE / Carbonation / Métal alcalin oxydé / SILICE / Concrétion / Composition / SULFATE / Sulfate de potassium / CARBONE DIOXYDE / Métal alcalin / FER / Alumine / CALCIUM OXYDE / Sulfate de sodium / OXYGENE / Phase C4S2,CACO3
Résumé : REPORTS ON THE PROGRESS OF APPLIED CHEMISTRY, G-B, 1970/1971, V 55, 29-31, G.1736
Les réactions dans le four consistent essentiellement en une carbonatation du calcaire ou de la craie, suivie d'une combinaison de CaO avec les oxydes de fer siliceux et l'alumine. En fait, dans le four rotatif où l'excès d'air est minimal (1 % O2 à l'extrémité de l'alimentation en cru), l'atmosphère est enrichie en CO2, en sulfates alcalins et en halogénures, qui circulent de façon continue entre les zones chaude et froide et peuvent atteindre des concentrations très élevées. Si le four fonctionne avec un ordinateur, il est souhaitable d'avoir un modèle mathématique du processus. La poussière doit être contrôlée rigoureusement afin de connaître le moment le plus propice à son renvoi dans le four. Les produits de combustion intermédiaire, dépendent de la qualité du mélange cru et du mode de cuisson et leurs compositions exactes sont largement discutées par de nombreux auteurs. La durée du revêtement réfractaire, l'origine de la formation d'anneaux ainsi que le comportement et le rôle des alcalis pendant la cuisson sont également étudiés par ces mêmes auteurs.
Langue : Anglais

André Tardy  © Centre de Documentation @ Ecole des Mines de Douai - 2002-2021