Site Web EMD Recherche simple Recherche avancée mercredi 21 avril 2021 

Document

Article

Titre : EXPLOITATION DES PATES DE GYPSE D'ACIDE PHOSPHORIQUE
Réf. ATILH n°05420
Source : TIZ
(1973)
Auteur(s) : EIPELTAUER E.
Mots clés : FONDS ATILH / Préparation / SECHAGE / Enduit / GYPSE / Résistance compression / Métal alcalin / FOUR PLATRE / PLATRE / FLUOR / Oxyde de phosphore / EQUILIBRE ACIDOBASIQUE / Fabrication liée / Syngénite / Acide phosphorique
Résumé : TIZ, ALL., JAN 73, V 97, N 1, 4-8 TR.F.1835
Les principales difficultés à éliminer de l'exploitation des pâtes de gypse d'acide phosphorique sont l'influence néfaste d'impuretés organiques, de P2O5, du fluor et de Na2O sur la qualité du gypse calciné, la granularité et la structure des grains et la neutralisation du plâtre. Il est possible de fabriquer des plâtres à stuc et à enduit de résistances élevées et d'une bonne stabilité par une cuisson en utilisant KOH ou de la potasse est particulièrement intéressante parce qu'un excès non intentionnel permet toujours d'avoir un pH constant, donc aussi une prise et des résistances constantes. Un séchage rapide de la pâte peut être obtenu en 1 ou 2 étapes, un sécheur biétagé permettant en outre d'effectuer la calcination finale dans le même appareil.
Langue : Allemand

André Tardy  © Centre de Documentation @ Ecole des Mines de Douai - 2002-2021