Site Web EMD Recherche simple Recherche avancée mardi 19 janvier 2021 

Document

Article

Titre : STYROPOR UTILISE COMME GRANULAT POUR LES MORTIERS ET LES BETONS. I. II
Réf. ATILH n°05639
Source : BETONWERK UND FERTIGTEIL-TECHNIK
(1973)
Auteur(s) : BAUM G.
Mots clés : ARMATURE / FEU / ISOLATION THERMIQUE / ISOLATION / POLYMERE / Résistance mécanique / FONDS ATILH / Granulat léger / Bétonnage / Préparation / PREFABRICATION / ROUTE / VIBRATION / COMPACTAGE / STYRENE POLYMERE / Béton léger / CONDUCTIVITE THERMIQUE / MORTIER / FLUAGE / ELASTICITE / MASSE VOLUMIQUE
Résumé : BETONWERK UND FERTIGTEIL-TECHNIK, ALL., MARS, AVR 73, V 39, N 3, 4, 189-93, 274-7
Le Styropor est un polymère de Styrol du groupe des thermoplastiques, qui contient un agent expansif. Au-dessus de 90 °C, il se déforme plastiquement et ses grains prennent un volume 50 fois plus grand. La multitude des cellules incluses dans chaque sphère expansée confère au Styropor une bonne isolation thermique ; sa faible masse volumique apparente, de 10 à 12 kg/m3, et sa forme sphérique permettent de l'utiliser comme granulat pour des bétons et des mortiers très légers. Les particules de mousse n'ayant pas de résistance granulaire, le mortier entourant les perles de mousse détermine les propriétés mécaniques des bétons. Le bétonnage est effectué suivant les méthodes et avec les appareils usuels sur les chantiers et en centrale. La vibration par des pervibrateurs à très basse fréquence est recommandée pour le compactage. Une particularité du béton de Styropor est l'obtention rapide de températures relativement élevées à l'intérieur du béton par suite de la chaleur d'hydratation du ciment ; ceci est utilisé pour obtenir des éléments préfabriqués à haute résistance initiale. La température peut être contrôlée en intensité et dans le temps par le choix du ciment et par une réduction de l'épaisseur de l'élément. Ce béton peut être utilisé aussi bien en préfabrication que pour les couches de base et portantes dans la construction routière et ferroviaire.
Langue : Allemand

André Tardy  © Centre de Documentation @ Ecole des Mines de Douai - 2002-2021