Site Web EMD Recherche simple Recherche avancée lundi 8 mars 2021 

Document

Article

Titre : ANALYSES SPECTROSCOPIQUES DES COMPOSES SILICATES. I- DETERMINATION SPECTROSCOPIQUE DU TYPE D'ANION SILICATE DANS LES SILICATES DE CALCIUM HYDRATES
Réf. ATILH n°07135
Source : TIZ
(1974)
Auteur(s) : KROENERT W.
et SIEGERT M.
Mots clés : FONDS ATILH / VIBRATION / Spectrométrie IR / ABSORPTION / SPECTROMETRIE / Hydrate / Système CAO-SIO2 / SILICATE / Phase CS / Phase C2SH / Phase C6S6H / PHASE C4S3H / PHASE C3S2 / AMPHIBOLE / PYROXENE
Résumé : TIZ, ALL., AOUT 74, V 98, N 8, 188-94
Chaque groupe de silicate possède dans les spectres de vibration des caractéristiques permettant de déterminer chaque type d'anion. Pour les tétraèdres isolés (SiO4)- se trouve dans le spectre une liberté de bande entre 650 et 800 cm-1; pour les phases CSH avec formation de ponts hydrogène il y a cependant dans ce domaine une activation de la vibration v1(A1) qui absorbe en outre très fortement. Une bande isolée d'intensité moyenne du type v5(SiOSi) de la classe A1 montre la présence d'anions de disilicate et renseigne sur l'angle du pont. Dans les silicates linéaires, le nombre de bandes dans le domaine des vibrations v5(SiOSi) permet de déterminer la périodicité de la chaîne; elle est de 3 dans les phases CSH. La wollastonite bêta, la foshagite et l'hillebrandite peuvent être considérées comme des éléments d'une série de forme générale Ca3+n (SiO3)3 (OH)2n. Le calcul des constantes de force, qui exige souvent des simplifications, est suffisamment précis pour attribuer les fréquences de vibration aux classes de symétrie.
Langue : Allemand

André Tardy  © Centre de Documentation @ Ecole des Mines de Douai - 2002-2021