Site Web EMD Recherche simple Recherche avancée mercredi 8 juillet 2020 

Document

Acte de Congrès

Titre : COMPORTEMENTS A LONG TERME DU BETON DE DIFFERENTS CIMENTS
Réf. ATILH n°07293
Edition : ? - 1973
Source : : 1973
Auteur(s) : MORI S.
et KUNIHIRO E.
Mots clés : BETON / CIMENT / Résistance mécanique / FONDS ATILH / Ciment haute résistance initiale / CIMENT PORTLAND / EAU / COMPRESSION / EAU MER / ELASTICITE / Ciment métallurgique / Ciment Portland composé / DURABILITE / Chaleur hydratation / Granularité / POIDS / PERTE / Conservation échantillon / EAU DOUCE
Résumé : CAJ-REVIEW OF THE TWENTY-SEVENTH GENERAL MEETING, TECHN. SESSION, JAP., TOKYO, MAI 73, 158-60
En général, les résistances à la compression des bétons fabriqués avec différents ciments ne changent pas entre 5, 10 et 20 ans, sauf pour le béton utilisant du ciment à gros grains, dont la résistance tend à augmenter. Les bétons traités à l'eau de mer atteignent leur résistance maximale entre 5 et 10 ans, celle-ci diminuant ensuite, les bétons de ciments au laitier, siliceux et à faible chaleur d'hydratation pouvant cependant garder plus de 80 % de leur résistance maximale à 20 ans. En cas de traitement à l'eau douce, le module dynamique d'élasticité du béton atteint sa valeur maximale à 5 ans. La perte en poids d'un béton conservé à l'intérieur est d'environ 4 % à 20 ans, quelle que soit la nature du ciment.
Langue : Anglais

André Tardy  © Centre de Documentation @ Ecole des Mines de Douai - 2002-2020