Site Web EMD Recherche simple Recherche avancée mercredi 2 décembre 2020 

Document

Divers

Titre : CIMENTS ET BETONS DE PROTECTION CONTRE LES RAYONNEMENTS NUCLEAIRES
Réf. ATILH n°07308
Edition : ? - 1973
Auteur(s) : BAOUMAN AC.
Mots clés : PROTECTION / FONDS ATILH / GRANULAT LOURD / CIMENT PORTLAND / Résistance chimique / Minerai / Rayonnement gamma / EAU MER / Carbonate / SULFATE / BARYUM / NEUTRON / PROTON / STRONTIUM / Particules subatomiques / BETON LOURD / Sulfate de baryum / Carbonate de baryum / CIMENT BARYUM / MAGNETITE / RAYONNEMENT ALPHA / RAYONNEMENT BETA / BARYTINE / HEMATITE / Goethite
Résumé : GENIE CIVIL, FR., JUIL-AOUT 73, V 85, N 7-8, 85-96, G.2138
Les neutrons et les rayons gamma, qui présentent le plus grand danger pour l'homme, nécessitent respectivement pour leur absorption et leur freinage des matériaux contenant de grandes quantités d'atomes légers et des atomes très lourds. Dans le béton, les noyaux légers sont fournis par l'eau de gâchage et les atomes lourds par les granulats et le ciment. L'emploi de ciments très lourds, tels que les ciments de baryum ou de strontium, renforce encore l'action contre les rayonnements nucléaires. Déjà, les ciments mixtes de Ca-Ba présentent toutes les caractéristiques améliorées de protection contre les radiations nucléaires et d'utilisation pour les travaux à la mer. D'autres avantages des bétons lourds de Ba et de Sr sont la possibilité de régénération multiple des bétons vieillis et les possibilités d'utilisation pour les travaux à la mer, dans l'industrie chimique et pour la protection thermique, ce qui accroît leur rentabilité et leurs débouchés.
Langue : Français

André Tardy  © Centre de Documentation @ Ecole des Mines de Douai - 2002-2020