Site Web EMD Recherche simple Recherche avancée lundi 19 avril 2021 

Document

Acte de Congrès

Titre : INFLUENCE DE LA MICROSTRUCTURE DU CIMENT DURCI SUR SA RESISTANCE AU GEL
Réf. ATILH n°07952
Edition : ? - 1974
Source : : 1974
Auteur(s) : SUDOH G.
et AKIBA T.
et ARAI K.
Mots clés : FONDS ATILH / STRUCTURE / Adujant béton / Rapport eau ciment / Résistance gel / Gel / TEMPERATURE / EAU MER / Gel dégel / Entraîneur air / MICROSTRUCTURE / Phase C3A / POROSITE / Pâte durcie ciment / Système CAO-AL2O3
Résumé : CAJ-REVIEW OF THE TWENTY-EIGHT GENERAL MEETING, TECHN. SESSION, JAP., TOKYO, MAI 74, 44-7
La résistance au gel d'une pâte de ciment durcie dépend du rapport E/C, de la durée de conservation, de la nature du ciment et de l'addition d'un entraîneur d'air. Une faible teneur en C3A diminue la résistance au gel d'une pâte de ciment pour un rapport E/C de 0,5 mais n'a pas d'influence significative pour un rapport E/C de 0,4 ou en présence d'un entraîneur d'air. Les essais de gel-dégel en eau de mer sont plus destructeurs que ceux en eau saturée de chaux. La température de gélification de l'eau contenue dans les pores peut être influencée par la taille des pores, la résistance du matériau, l'expansion de la solution au gel et la chaleur de fusion.
Langue : Anglais

André Tardy  © Centre de Documentation @ Ecole des Mines de Douai - 2002-2021