Site Web EMD Recherche simple Recherche avancée mercredi 30 septembre 2020 

Document

Article

Titre : COMPARAISON DE QUELQUES METHODES DE DETERMINATION DE LA GRANULARITE. 2 DETERMINATION DE LA GRANULARITE AU MOYEN DU MICRISCOPE ELECTRONIQUE
Réf. ATILH n°07977
Source : SILIKATY
(1975)
Auteur(s) : RUZEK J.
et ZBUZEK B.
Mots clés : FONDS ATILH / MICROSCOPIE ELECTRONIQUE / Agglomération / Broyage / Carbonate / Granularité / CALCIUM CARBONATE / AZOTE / Surface spécifique / ADSORPTION / Dissolution / ZIRCONIUM OXYDE
Résumé : SILIKATY, TCHEC., 1975, V 19, N 1, 49-68
Les valeurs des surfaces spécifiques d'échantillons broyés de ZrO2, seul ou en mélange avec du carbonate de calcium, obtenues par microscopie électronique sont très proches de celles obtenues par adsorption d'azote : légèrement supérieures après 80 minutes de broyage et légèrement inférieures après 320 minutes. Les résultats obtenus par microphotographie électronique après 320 minutes de broyage présentent une corrélation avec ceux obtenus par des mesures de vitesse de dissolution et dépendent donc aussi du degré de désagrégation des échantillons. La relation entre les surfaces spécifiques obtenues par différentes méthodes et les durées de broyage montre que la surface spécifique calculée limite dépend plus de la méthode de détermination des granularités respectives que du mode de broyage et des propriétés du produit broyé. La principale cause de la limite de broyage est l'agglomération des particules et l'impossibilité de la plupart des méthodes à distinguer les particules primaires des particules secondaires (agglomération).
Langue : Tchèque

André Tardy  © Centre de Documentation @ Ecole des Mines de Douai - 2002-2020