Site Web EMD Recherche simple Recherche avancée mardi 14 juillet 2020 

Document

Article

Titre : ABSORPTION D'EAU PAR LE PLATRE A PARTIR D'AIR HUMIDE
Réf. ATILH n°07979
Source : ZKG
(1975)
Auteur(s) : JUHASZ Z.
Mots clés : FONDS ATILH / HUMIDITE / EAU / Carbonation / Hydroxyde de calcium / Analyse thermique différentielle / CALCIUM OXYDE / PLATRE / Thermogravimètre / Absorption eau / Absorption capillaire / CONDENSATION / Energie liaison
Résumé : ZKG, ALL., MARS 75, V 28, N 3, 127-8
Les équilibres de CaO et Ca(OH)2 dans l'air humide ont été examinés au moyen des courbes de tension (% d'eau absorbée en fonction de l'humidité de l'air), de dérivatogrammes (ATD et ATG) et de mesures d'adsorption de CO2. Même avec une humidité de l'air relativement faible, le CaO se transforme en Ca(OH)2 au cours d'une réaction chimique irréversible. Dans un lieu où l'humidité de l'air est plus élevée, le CaO comme le Ca(OH)2 absorbent par un processus réversible, plus particulièrement par condensation capillaire, une quantité d'eau significative qui se combine avec une faible énergie. Une exposition de 2 heures en atmosphère de CO2 provoque la carbonatation sous forme d'une réaction chimique homogène seulement en cas de condensation capillaire, c'est-à-dire en atmosphère très humide ou en présence d'une phase aqueuse.
Langue : Allemand

André Tardy  © Centre de Documentation @ Ecole des Mines de Douai - 2002-2020