Site Web EMD Recherche simple Recherche avancée samedi 24 octobre 2020 

Document

Article

Titre : ASPECTS CINETIQUES DE LA SYNTHESE NONISOTHERME DES SILICATES RICHES EN CALCIUM
Réf. ATILH n°08508
Source : SILICATES INDUSTRIELS
(1974)
Auteur(s) : FIERENS P.
et PICQUET P.
Mots clés : FONDS ATILH / TEMPERATURE / Décarbonatation / Vitesse réaction / Spectrométrie RX / Diffraction RX / QUARTZ / Carbonate / SILICE / Phase C2S / Analyse thermique différentielle / Système CAO-SIO2 / CALCIUM CARBONATE / DILATOMETRIE / Transformation phase / Synthèse chimique / Propriété physique
Résumé : SILICATES INDUSTRIELS, BELG., DEC 74, V 39, N 12, 353-7
Le déroulement de la thermosynthèse de C2S à partir d'un mélange stock 2CaCO3-SiO2, tel qu'il a été observé par ATD à vitesse de chauffe constante (10 °C/mn), dilatométrie, diffraction X et microscopie à haute température, présente les étapes suivantes : transition cristallographique bêta --> alpha du quartz vers 565 °C, décarbonatation entre 610 et 840 °C, synthèse de Ca2SiO4 en phase solide marquée par un effet exothermique maximal à 970 °C et une concentration importante de l'échantillon, transition cristallographique alpha' --> alpha Ca2SiO4 à 1427 °C (1418 °C) suivie aussitôt d'une réaction chimique due à l'effet HEDVALL, avec formation de Ca3Si2O7, apparition d'une phase liquide à 1443 °C (1440 °C) et réaction finale solide (chaux résiduelle)-liquide avec un dégagement de chaleur maximal à 1450 °C. Un traitement quantitatif de l'étape finale est fourni par 2 pics exothermiques suivant la réaction finale, qui permettent d'évaluer le degré d'avancement de celle-ci. De plus, un schéma réactionnel idéalisé peut être établi, dont le rendement global est de 100 % si la réaction en phase solide a un rendement de 75 %. Ce mécanisme a un caractère autocatalytique, le silicate dicalcique formé en phase solide intervenant dans la réaction visant à achever sa propre synthèse.
Langue : Français

André Tardy  © Centre de Documentation @ Ecole des Mines de Douai - 2002-2020