Site Web EMD Recherche simple Recherche avancée dimanche 24 octobre 2021 

Document

Article

Titre : APPLICATION DE L'ANALYSE THERMIQUE DIFFERENTIELLE A L'ETUDE DES PHASES CRISTALLINES, APPARTENANT AUX SYSTEMES MGO-SIO2-H2O ET MGO-AL2O3-SIO2-H2O, FORMEES PAR TRAITEMENT HYDROTHERMAL DES GELS OBTENUS PAR COPRECIPITATION
Réf. ATILH n°08510
Source : SILICATES INDUSTRIELS
(1975)
Auteur(s) : DE VYNCK YA.
Mots clés : FONDS ATILH / TRAITEMENT THERMIQUE / TEMPERATURE / Analyse thermique différentielle / Hydrate / CRISTALLISATION / Transformation phase / SYSTEME MGO-AL2O3-SIO2 / BOEHMITE / Kaolinite / PHASE M3S2H2 / PHASE M3S4H / Système MGO-SIO2 / PHASE M2S
Résumé : SILICATES INDUSTRIELS, BELG., AVR-MAI 75, V 40, N 4-5, 109-22
Lorsque la transformation hydrothermale est complète, le comportement thermique des gels synthétiques est très similaire à celui des minéraux naturels correspondants et peut donc être aisément suivi par ATD. Ainsi dans le système MgO-SiO2-H2O, la transformation hydrothermale des gels coprécipités donne rapidement lieu à une phase très semblable au chrysotile naturel, qui se transforme lentement en une phase analogue au talc en présence d'un excès de SiO2 par rapport à la composition 3MgO.2SiO2. Les gels du système MgO-Al2O3-SiO2-H2O dont le rapport Mg/Si est 1,5 cristallisent rapidement en une phase semblable à l'antigorite naturelle ; la substitution isomorphique de Mg2+ et Si4+ par Al3+ s'étale dans ce cas jusqu'à la composition de l'amnésite. Une augmentation de la teneur en silice rend cette substitution moins facile et retarde la cristallisation du système. Un excès d'hydroxyle d'aluminium cristallise dans tous les cas séparément sous forme de boehmite ; celle-ci se transforme en hydralsite à partir de 380 °C en présence d'un excès simultané de silice pour la formation de serpentine. En présence de phases structurées, l'ATD permet de différencier le chrysotile, le talc et l'antigorite.
Langue : Français

André Tardy  © Centre de Documentation @ Ecole des Mines de Douai - 2002-2021