Site Web EMD Recherche simple Recherche avancée lundi 18 octobre 2021 

Document

Article

Titre : PRODUITS EN CIMENT AVEC DES RESINES
Réf. ATILH n°08704
Source : CEMENTO
(1975)
Auteur(s) : IDORN GM.
et FOERDOES Z.
Mots clés : BETON IMPREGNE / FISSURATION / Résistance mécanique / FONDS ATILH / ADHERENCE / RESINE / COMPRESSION / Traction flexion / TRACTION / Résistance gel / Résistance chimique / CANALISATION / SECHAGE / Rayonnement gamma / FLUAGE / ELASTICITE / Imperméabilité / POROSITE / IMPREGNATION / Résistance sulfate / ACIDE / CATALYSE / POLYMERISATION
Résumé : CEMENTO, ITA., AVR-JUIN 75, V 72, N 2, 73-108
Les bétons imprégnés de résines ont été inventés au cours de récentes recherches sur l'énergie atomique ; par la suite, un domaine d'application plus vaste leur a été donné. L'imprégnation du béton lui apporte un gain de résistance en réduisant ou en éliminant sa porosité, un gain d'adhérence à l'interface matière-granulats et un blocage de la fissuration interne. Une relation porosité-résistance a été trouvée par certains auteurs. La préparation du béton imprégné de polymère comporte les étapes suivantes : séchage de l'éprouvette, trempage de l'éprouvette dans un monomère, élimination de l'excès de monomère, enduction de l'éprouvette dans une solution de 10-25 % de polymère, emballage dans une feuille d'aluminium ou de polyéthylène, polymérisation du monomère par rayonnement gamma ou par une méthode thermocatalytique. Les résistances à la compression, à la traction et à la flexion, le module d'élasticité, le fluage, l'imperméabilité, la résistance au gel-dégel, aux sulfates et aux acides du béton sont améliorés. Les principales applications possibles de ce béton sont les tuyaux, aqueducs et égouts, le transport des produits corrosifs et à haute température, celui des déchets, les tuyaux et ouvrages de stockage de l'industrie agricole, trottoirs et ponts de durabilité exceptionnelle en région froide, ouvrages résistant à l'agressivité des eaux souterraines ou de l'eau de mer.
Langue : Italien

André Tardy  © Centre de Documentation @ Ecole des Mines de Douai - 2002-2021