Site Web EMD Recherche simple Recherche avancée lundi 1 juin 2020 

Document

Article

Titre : INFLUENCE DES CENDRES VOLANTES SUR LA PROTECTION DES ARMATURES DANS LE BETON.
Réf. ATILH n°08823
Source : CAHIERS DU CSTB
(1975)
Auteur(s) : SCISLEWSKI Z.
Mots clés : PROTECTION / ARMATURE / BETON ARME / BETON / CORROSION / FONDS ATILH / CENDRE VOLANTE / CHLORURE / Passivation / Carbonation / Hydroxyde de calcium / Chlorure de calcium / PH
Résumé : CAHIERS DU CSTB, FR., DEC 75, N 165, CAHIER 1351, 11 P.
Le remplacement partiel du ciment par des cendres volantes (< 50 %) altère les propriétés protectrices de l'enrobage de l'armature en réduisant sa teneur en Ca(OH)2, ce qui provoque un abaissement du pH dans les capillaires et entraîne une dépassivation de l'armature. Le remplacement du sable fin par des cendres volantes donne les mêmes résultats. Le béton conserve ses propriétés protectrices si le rapport cendres/ciment reste inférieur à 0,4. Le type de ciment ou de cendres volantes choisi exerce une influence sur le degré de carbonatation et sur la nature et la distribution des pores (influence due au degré de broyage). Un traitement thermique (étuvage ou autoclavage) exerce une influence défavorable sur l'état de protection de l'armature. L'utilisation conjointe de 30 % de cendres volantes et de 1 % de CaCl2 augmente le danger de corrosion.
Langue : Français

André Tardy  © Centre de Documentation @ Ecole des Mines de Douai - 2002-2020