Site Web EMD Recherche simple Recherche avancée mardi 1 décembre 2020 

Document

Divers

Titre : ANALYSE THERMIQUE DIFFERENTIELLE DE LA CRISTALLISATION DES VERRES DANS LE SYSTEME CAO-SIO2-AL2O3-FE2O3
Réf. ATILH n°09307
Edition : ? - 1975
Auteur(s) : ZOZULJA P. V.
et WAECHTLER HJ.
Mots clés : FONDS ATILH / Clinker / Phase ferrite / Phase C3A / Phase C2S / Analyse thermique différentielle / Système CAO-SIO2 / CRISTALLISATION / Système CAO-AL2O3 / Système CAO-AL2O3-FE2O3 / VERRE / Phase C4AF / Phase C2F / Système CAO-AL2O3-FE2O3-SIO2 / PHASE C6A2F / PHASE C6AF2 / Germination cristalline / MODULE ALUMINOFERRIQUE CIMENT / Phase vitreuse / Système CAO-FE2O3
Résumé : JOURNAL OF THERMAL ANALYSIS, HONGR., 1975, V 7, N 3, 643-58, G.2428
L'analyse thermique différentielle de la phase vitreuse du clinker de ciment Portland a montré que le processus de cristallisation s'effectue en plusieurs étapes. Les réactions exothermiques de l'aluminate tricalcique, des aluminoferrites et du silicate bicalcique sont précédées d'effets endothermiques de germination (celui de C2S n'a pu être mis en évidence expérimentalement en raison de sa faible intensité). Les températures et les chaleurs de cristallisation dépendent d'un grand nombre de facteurs tels que le traitement thermique, la composition granulaire des échantillons et la composition chimique de la phase vitreuse ; la germination et la cristallisation de l'aluminate tricalcique s'y sont montrées particulièrement sensibles. La chaleur de cristallisation du verre dépend du module alumino-ferrique de la masse vitreuse et varie de 40 à 45 cal/g de verre. Lors de la cristallisation des minéraux à partir de la phase vitreuse, se sont dégagées les quantités de chaleur suivantes : C3A, 104 + ou - 4 cal/g ; aluminoferrite, 26 à 47 cal/g (selon le module AF) ; C2S, 7,6 + ou - 0,8 cal/g. La réaction endothermique de germination de C3A, de 37 + ou - 2 cal/g, influence sensiblement le bilan thermique de la cristallisation. Des examens dilatométriques, par diffraction X et d'optique électronique permettent de préciser davantage les processus de cristallisation de la phase vitreuse du clinker.
Langue : Allemand

André Tardy  © Centre de Documentation @ Ecole des Mines de Douai - 2002-2020