Site Web EMD Recherche simple Recherche avancée dimanche 19 septembre 2021 

Document

Acte de Congrès

Titre : INFLUENCE DE DIFFERENTS ADJUVANTS CHIMIQUES ACCELERATEURS SUR LA PRISE ET LE DEVELOPPEMENT DE LA RESISTANCE DU BETON
Réf. ATILH n°09418
Edition : ? - 1975
Source : : 1975
Auteur(s) : ROSSKOPF PA.
et LINTON FJ.
et PEPPLER RB.
Mots clés : BETON / Résistance mécanique / FONDS ATILH / Adujant béton / Accélérateur prise / Prise ciment / HYDRATATION / CHLORURE / Nitrite / Fluorure / Chlorure de calcium / Analyse thermique différentielle / SULFATE / Retardateur prise / CALORIMETRIE / NITRATE / FORMIATE / Accélérateur de durcissement / Nitrite de sodium / TRIETHANOLAMINE / ETHANOLAMINE / CALCIUM FORMIATE
Résumé : DANS, SYMPOSIUM ASTM ON ACCELERATION OF SETTING AND HARDENING IN CEMENT PASTES, WASHINGTON, 27 JUIN 74. J. TESTG EVAL., USA, 1975, V 3, N 4, 322-30, G.2435
Parmi les accélérateurs inorganiques, le plus largement utilisé est le chlorure de calcium (0,5 % de CaCl2 accélèrent la vitesse de durcissement de 0,5 à 1,5 h). La présence de CaCl2 d'une façon générale améliore les résistances à 7 jours et diminue les résistances à 28 j. Les nitrates sont aussi de puissants accélérateurs et contrairement au chlorure de calcium, le nitrate de calcium (< 1 %) améliore les résistances à 28 jours. Le nitrite de sodium est un accélérateur doux à des concentrations < 1 %, mais a un effet nuisible sur les résistances à 28 jours. Les fluorures accélèrent l'hydratation des pâtes et mortiers de ciment, mais en fait sont des retardateurs dans le cas du béton. La calorimétrie et l'ATD sont particulièrement intéressantes dans l'étude des vitesses et des réactions d'hydratation en présence d'accélérateurs. Le plus important des accélérateurs organiques est la triéthanolamine quand elle est employée à des teneurs < 0,06 %. Le formiate de calcium accélère le durcissement de façon moindre que le chlorure de calcium, mais ne diminue pas les résistances à 28 j. Le formaldéhyde (< 0,07 %) et le paraformaldéhyde (< 0,25 %) sont des accélérateurs assez puissants. A des concentrations supérieures, le formaldéhyde détériore significativement les résistances à 28 jours.
Langue : Anglais

André Tardy  © Centre de Documentation @ Ecole des Mines de Douai - 2002-2021