Site Web EMD Recherche simple Recherche avancée vendredi 15 octobre 2021 

Document

Article

Titre : INFLUENCE DE DIVERS CIMENTS SUR L'ECOULEMENT ET LA STABILITE DE SUSPENSIONS DE CIMENT
Réf. ATILH n°09477
Source : BETON HERSTELLUNG VERWENDUNG
(1976)
Auteur(s) : RENDCHEN K.
Mots clés : CIMENT / FONDS ATILH / RHEOLOGIE / Rapport eau ciment / Essai / ECOULEMENT / Pâte ciment / SILICE / Finesse particule / Granularité / STABILITE / VISCOSITE / Surface spécifique / SEDIMENTATION / EQUATION
Résumé : BETON HERSTELLUNG VERWENDUNG, ALL., SEP 76, V 26, N 9, 321-5
L'aptitude à l'écoulement des suspensions de ciment, représentée par leur viscosité, peut être caractérisée avec une précision suffisante par une équation ayant pour variables le rapport E/C, le besoin en eau pour la raideur normale du ciment, et la composition granulaire ; les compositions chimique et minéralogique du ciment influencent peu le besoin en eau du ciment ; la quantité d'eau intervenant sur la viscosité est obtenue par différence entre le rapport E/C et le besoin en eau. Pour un rapport E/C constant, l'aptitude à l'écoulement diminue quand la finesse granulaire augmente (la viscosité de la suspension augmente) ; un indice approprié pour représenter la composition granulaire est la surface spécifique. La limite d'écoulement binghamien pour les suspensions de ciment peut être nettement représentée par une fonction. La stabilité des suspensions de ciment ayant un rapport E/C de 0,6 à 2,0 peut être très bien caractérisée par une fonction ayant pour variables le rapport E/C, la composition granulaire et la teneur en SiO2 ; la fraction granulaire la plus importante pour la sédimentation est celle < ou égale à 8 microns ; la tendance à la sédimentation décroît quand cette fraction augmente. La détermination de la stabilité faisant intervenir la surface spécifique fournit certes une relation légèrement plus faible, mais c'est elle qui doit être préférée en raison de sa plus grande signification pratique. Les ciments à forte teneur en SiO2 ont une plus grande tendance à la sédimentation, mais cette influence peut être compensée par une augmentation de la fraction granulaire < ou égale à 8 microns ou de la surface spécifique. La vitesse de sédimentation peut être représentée avec une précision suffisante par l'écart granulaire moyen du ciment ; la vitesse de sédimentation diminue quand la finesse granulaire augmente et s'accroît très rapidement quand le rapport E/C s'élève.
Langue : Allemand

André Tardy  © Centre de Documentation @ Ecole des Mines de Douai - 2002-2021