Site Web EMD Recherche simple Recherche avancée jeudi 23 septembre 2021 

Document

Article

Titre : DEVELOPPEMENT DES PROPRIETES MECANIQUES DU BETON AU DEBUT DU DURCISSEMENT
Réf. ATILH n°09511
Source : BETON HERSTELLUNG VERWENDUNG
(1976)
Auteur(s) : KRAL S.
et BECKER F.
Mots clés : BETON / Résistance mécanique / FONDS ATILH / Prise ciment / DURCISSEMENT / Essai / COMPRESSION / Ouvrabilité béton / Béton frais / ELASTICITE / DEFORMATION
Résumé : BETON HERSTELLUNG VERWENDUNG, ALL., SEP 76, V 26, N 9, 315-20
Au vu des résultats d'essais effectués sur des bétons de 8 qualités différentes avec 2 ciments Portland, les équations de corrélation connues entre les propriétés mécaniques valables pour les bétons durcis ont été modifiées pour englober l'état initial du durcissement. La différence entre bétons "jeune" et "vieux" réside non seulement dans l'ordre de grandeur des caractéristiques, mais aussi dans le profil différent du développement des propriétés mécaniques. Au départ, la résistance à la déformation croît plus vite que la résistance (cohésion). De ce fait, l'état du béton jeune est, contrairement au béton durci, mieux caractérisé par sa résistance à la déformation que par sa résistance en compression. Pour la même raison, la plasticité diminue d'abord jusqu'au stade de fragilité maximale, avant que le béton durci ne redevienne de plus en plus déformable élastiquement. La déformabilité minimale peut être considérée comme la "fin de prise" proprement dite et comme l'état limite défini physiquement entre le béton jeune et le béton durci.
Langue : Allemand

André Tardy  © Centre de Documentation @ Ecole des Mines de Douai - 2002-2021