Site Web EMD Recherche simple Recherche avancée dimanche 18 avril 2021 

Document

Article

Titre : BASES DE REALISATION DU PROCEDE DE FABRICATION DU CLINKER DE CIMENT PORTLAND PAR IRRADIATION ET REACTIONS CHIMIQUES
Réf. ATILH n°09853
Source : CEMENT
(1976)
Auteur(s) : GLUKHIKH VA.
et ALBERTINSKIJ BI.
et GUSEV OA.
et SVININE MP.
et IVANOV AS.
et OLESOV NA.
et ABRAMSON I. G.
et VOLKONSKIJ BV.
et DANJUSHEVSKIJ SI.
et EGOROV G. B.
et NIKIFOROV Yu. V.
Mots clés : CIMENT / FONDS ATILH / CIMENT PORTLAND / CONSOMMATION ENERGIE / FABRICATION / RAYONNEMENT / Clinker / ELECTRON
Résumé : CEMENT, URSS, NOV 76, N 11, 9-10. TR.F.2159
Du clinker de ciment Portland peut être obtenu par irradiation et réactions chimiques en utilisant un accélérateur puissant d'électrons comme source ionisante. Le faisceau d'électrons accélérés est envoyé dans la chambre réactionnelle à travers un sas fermé par une feuille métallique. Un système distributeur assure l'envoi des courants d'électrons à grande puissance à travers le sas, et la constitution d'un champ d'irradiation de structure géométrique voulue. La consommation d'énergie pour la fabrication de clinker ne dépasse pas 800 cal/kg de clinker et, en comptant avec une récupération de 75 % de la chaleur du clinker et du CO2 dégagé, la consommation de courant électronique s'élève à environ 600 kWh/t de clinker. Un dispositif expérimental comportant un accélérateur d'électrons de 1 000 kW a été installé pour la production de 1 t/h de clinker de ciment Portland. Des lignes de production industrielles de 1 800-3 000 t/j de clinker exigent la création de systèmes d'accélérateurs d'une puissance totale de 60-90 MW, soit 7 accélérateurs de chacun 10-15 MW avec un coefficient d'utilisation de 80 % (6 accélérateurs travaillant simultanément pendant 8 000 h/an). La préparation du mélange cru et le broyage du clinker peuvent être réalisés de manière traditionnelle. La comparaison des indices technico-économiques d'une ligne de production par voie sèche de 3 000 t/j de clinker, avec les indices correspondants du procédé précédent, montre la possibilité de réduire de 30 % les investissements pour l'ensemble de la production de ciment, et d'abaisser le prix de revient du ciment.
Langue : Russe

André Tardy  © Centre de Documentation @ Ecole des Mines de Douai - 2002-2021