Site Web EMD Recherche simple Recherche avancée jeudi 1 octobre 2020 

Document

Article

Titre : ABSORPTION D'EAU DES GRANULATS LEGERS
Réf. ATILH n°10067
Source : BAUSTOFFINDUSTRIE
(1977)
Auteur(s) : GLATTE R.
Mots clés : BETON / FONDS ATILH / GRANULAT / Granulat léger / HUMIDITE / BETON POMPE / VIBRATION / COMPACTAGE / TRAITEMENT THERMIQUE / TEMPERATURE / Béton léger / Béton frais / POROSITE / Laitier expansé / Argile expansée / CHAUFFAGE / Absorption eau / Conservation échantillon / SCHISTE EXPANSE / BETON CHAUD / Eau combinée
Résumé : BAUSTOFFINDUSTRIE, ALL, JAN 77, V 20, N 1, 25-6.
L'évolution de l'absorption d'eau des granulats légers est mieux représentée par des courbes tracées en échelle logarithmique double et par une fonction de puissance. Une élévation de température accroît essentiellement la vitesse d'aspiration des granulats (cet accroissement atteint 188 % pour une élévation de 20 à 100 °C). En présence d'une pression élevée, l'absorption d'eau atteint rapidement son maximum et sous l'application discontinue de celle-ci (béton pompé), l'absorption d'eau finale est plus élevée qu'en l'absence de pression. Sous l'action de vibrations se produisent une intensification de l'absorption d'eau et une libération partielle de l'eau superficielle faiblement liée ou sa diffusion dans la pâte de ciment. L'influence de ces facteurs peut être réduite par une humidification préalable des granulats légers, jusqu'à une teneur en humidité de 5 à 10 %.
Langue : Allemand

André Tardy  © Centre de Documentation @ Ecole des Mines de Douai - 2002-2020