Site Web EMD Recherche simple Recherche avancée samedi 16 janvier 2021 

Document

Article

Titre : COMPARAISON ENTRE LES DIFFERENTES METHODES POUR LA MESURE DE LA PRISE DU PLATRE
Réf. ATILH n°10099
Source : TIZ
(1977)
Auteur(s) : DIEZ
Mots clés : Résistance mécanique / FONDS ATILH / Chantier construction / HYDRATATION / Appareil mesure / Chaleur hydratation / MESURE / Dilatation thermique / Temps prise / DILATOMETRIE / AIGUILLE VICAT
Résumé : TIZ, ALL, FEV 77, V 101, N 2, 49. MADRID, 26EME SEANCE COMMISSION SCI. TECHN. EUROGYPSUM, 23-24 MARS 1976.
Le concept de "prise" dépend du type de renseignements cherchés sur le plâtre : pour les essais en laboratoire, les méthodes traditionnelles basées sur le relevé de la montée en température et sur la mesure de la conductivité électrique sont les plus appropriées parce qu'elles reflètent le comportement du plâtre en cours d'hydratation, sur des bases purement théoriques. Les meilleurs renseignements concernant la stabilité dimensionnelle sont fournis par la mesure de l'allongement à la prise. Sur le chantier, où le principal problème est celui de l'ouvrabilité du plâtre, les essais de prise au couteau, au doigt et à l'aiguille de Vicat sont les plus appropriés du fait de leur simplicité et de leur faible coût. Du reste, le début et la fin de prise donnés par les différentes méthodes ne coïncident pas, parce que dans certains cas la mesure porte sur des résistances et dans d'autres sur l'hydratation.
Langue : Allemand

André Tardy  © Centre de Documentation @ Ecole des Mines de Douai - 2002-2021