Site Web EMD Recherche simple Recherche avancée mardi 7 juillet 2020 

Document

Article

Titre : BETON AU POLYMERE
Réf. ATILH n°10244
Source : ZEMENT UND BETON (VIENNA)
(1977)
Auteur(s) : SOMMER H.
Mots clés : BETON IMPREGNE / POLYMERE / FONDS ATILH / Méthacrylate de méthyle polymère / Préparation / Béton préfabriqué / Eau agressive / Environnement agressif / Résistance chimique / EAU USEE / CANALISATION / TRAITEMENT THERMIQUE / TEMPERATURE / Traitement surface / Solution acide / Cuve / RAYONNEMENT / Rayonnement gamma / EAU MER / Autoclavage / Béton aux résines / POROSITE / IMPREGNATION / ACIDE / SOL AGRESSIF / SULFURIQUE ACIDE / CATALYSE / Ouvrage - Fondations / POLYMERISATION
Résumé : ZEMENT UND BETON (VIENNA), AUT, 1977, V 22, N 1, 23-5.
Le béton au polymère est obtenu par imprégnation d'un béton durci préalablement traité pour éliminer l'eau et l'air des pores, avec un liquide organique (monomère de faible viscosité, en quantité de 6-8 % du poids du béton) qui solidifie sur place sous l'action d'un rayonnement gamma. Avec un béton autoclavé, une imprégnation superficielle sur 1-3 cm peut être réalisée par simple immersion du béton dans de l'eau chaude, à condition d'ajouter au monomère un catalyseur (peroxyde de benzoyle). Le béton au polymère trouve surtout des applications grâce à sa stabilité en milieu très agressif : installations de désalinisation de l'eau de mer, cuves à acide sulfurique, canalisations de rejets industriels, pieux de fondation, etc.
Langue : Allemand

André Tardy  © Centre de Documentation @ Ecole des Mines de Douai - 2002-2020