Site Web EMD Recherche simple Recherche avancée vendredi 27 novembre 2020 

Document

Article

Titre : TENUE DES BRIQUES REFRACTAIRES D'ANNEAU D'EXTREMITE DE FOUR ROTATIF A CIMENT
Réf. ATILH n°10271
Source : INDUSTRIE CERAMIQUE
(1977)
Auteur(s) : MOESSNER M.
Mots clés : FONDS ATILH / USURE / Four ciment / Réfractaire / Contraintes mécaniques / Gradient température / FOUR ROTATIF / Ecaillage / Revêtement réfractaire / Brique réfractaire / Béton réfractaire
Résumé : INDUSTRIE CERAMIQUE, FR, 3/1977, N 704, 174-5.
La destruction du dernier anneau de brique réfractaire, côté sortie matière, du garnissage d'un four rotatif à ciment est due soit à l'usure, soit aux contraintes thermomécaniques. L'usure par érosion est essentiellement un problème de choix de qualité du produit réfractaire utilisé. La destruction par suite de fractures ou d'écaillages est la plus fréquente ; ces fractures ont pour origine les contraintes que subit l'anneau d'extrémité du revêtement réfractaire. Les contraintes sont amenées par la poussée due au poids du revêtement de la zone de cuisson (le four est incliné), par le gradient de température de la brique d'extrémité (face chaude 1 400 °C, face froide 400 °C) et par les supports métalliques. Pour éviter l'apparition d'une fissure, puis d'écaillages, au droit de l'anneau métallique, en cas d'utilisation de béton réfractaire en extrémité de four, il est conseillé d'intercaler un matelas fibreux réfractaire de 10 mm d'épaisseur entre cet anneau et le béton. Il faut rechercher une forme de brique d'extrémité simple (en général une brique massive d'un extrados de 150 mm) sans décrochement. La tenue de ces briques est généralement meilleure sur des supports inclinés que sur des supports droits. Un refroidissement efficace des supports doit être recherché, d'autant plus que la température de l'air secondaire est plus élevée. Actuellement, l'utilisation de béton réfractaire en extrémité de four rotatif connaît un nouveau développement.
Langue : Français

André Tardy  © Centre de Documentation @ Ecole des Mines de Douai - 2002-2020