Site Web EMD Recherche simple Recherche avancée lundi 19 avril 2021 

Document

Article

Titre : CENDRES VOLANTES DE LIGNITE : DES CONSTITUANTS SECONDAIRES DISPONIBLES
Réf. ATILH n°10405
Source : SILIKATTECHNIK
(1977)
Auteur(s) : PIRNER J.
Mots clés : CIMENT / Résistance mécanique / FONDS ATILH / GRANULAT / Basicité / HYDRATATION / CENDRE VOLANTE / COMBUSTIBLE / Composition chimique / Matière première / Compacité / SILICE / POROSITE / Propriété hydraulique / Activation / Sulfate de calcium / Lignite / Pouzzolanicité / SULFATE / Système CAO-SIO2 / Alumine / CALCIUM OXYDE / SOLUBILITE
Résumé : SILIKATTECHNIK, ALL, MARS 77, V 28, N 3 84.
Les cendres volantes de lignite basiques, contenant environ 30 % de CaO, possèdent, du fait de leur teneur élevée en phases hydrauliques (silicates de calcium solubles dans HCI, aluminates, ferrites et sulfates) un pouvoir de durcissement propre basé sur la formation d'aluminates-sulfates riches en chaux. Au contraire, les cendres de lignite riches en silice et en silicate d'aluminium agissent comme des pouzzolanes dans le ciment durci. Ces cendres accroissent d'une part le degré d'hydratation du ciment durci, d'autre part améliorent sa résistance et sa compacité. Ceci permet de les utiliser comme additions de broyage du ciment et comme granulats fins pour la confection de bétons lourds et léger. Le transport, la manutention et l'ensilage de ces cendres s'effectuent selon les mêmes techniques que pour le ciment.
Langue : Allemand

André Tardy  © Centre de Documentation @ Ecole des Mines de Douai - 2002-2021