Site Web EMD Recherche simple Recherche avancée mardi 26 janvier 2021 

Document

Article

Titre : LES EFFLORESCENCES
Réf. ATILH n°10416
Source : LE BATIMENT-BATIR
(1977)
Mots clés : PROTECTION / BETON / CONSTRUCTION / FONDS ATILH / CALCAIRE / Adujant béton / Teneur eau / HUMIDITE / Béton préfabriqué / EAU PLUIE / Eau agressive / Environnement agressif / Traitement surface / SECHAGE / MORTIER / Traitement divers / ETANCHEITE / Imperméabilité / Matériau - Construction / PIERRE / CAPILLARITE / CRISTALLISATION / CARBONE DIOXYDE / MACONNERIE / SEL / CALCIUM CARBONATE / CALCIUM OXYDE / PLATRE / Chaux libre / HYDROFUGE MASSE / BRIQUE / Imperméabilisant / Eau gachage / Absorption capillaire / Ouvrage - Fondations / Efflorescence
Résumé : LE BATIMENT-BATIR, FR, MAI 77, N 5, 43-6.
L'apparition d'efflorescences sur les matériaux de construction est due à la migration d'eau par capillarité vers les parements exposés à l'air, où elle s'évapore en laissant des sels qui se déposent sous forme de cristaux. Pour les parements en béton, elle est souvent liée à la formation de carbonate de calcium provenant de la migration de la chaux libre du béton en surface et de sa combinaison avec le gaz carbonique. La précaution essentielle contre les efflorescences est de prévenir l'humidité, avant et pendant la construction (protection des fondations, séchage des matériaux, hydrofugation de la masse ou de la surface du matériau). Il faut en outre choisir avec soin les matériaux de construction, en vérifiant qu'ils ne contiennent pas de sels ou de matières organiques susceptibles de provoquer des efflorescences.
Langue : Français

André Tardy  © Centre de Documentation @ Ecole des Mines de Douai - 2002-2021