Site Web EMD Recherche simple Recherche avancée mardi 19 janvier 2021 

Document

Article

Titre : LE SYSTEME TERNAIRE MGO-CL2MG-H2O. SON INFLUENCE SUR LA PRISE ET SUR LE COMPORTEMENT ULTERIEUR DES BETONS A LIANTS MAGNESIENS
Réf. ATILH n°10425
Source : CEMENTO-HORMIGON
(1977)
Auteur(s) : LOPEZ GOMEZ P.
Mots clés : FONDS ATILH / Prise ciment / EAU / HYDRATATION / TEMPERATURE / CHLORURE / Magnésie / Ciment magnésien / Temps prise / Système chimique / Béton réfractaire / HYGROMETRIE / MAGNESIUM CHLORURE / Oxychlorure / MAGNESIUM OXYCHLORURE
Résumé : CEMENTO-HORMIGON, ESP, AVR, MAI 77, V 48, N 519, 520, 395-422, 493-502, 505-20, 523.
Le mortier magnésien (Sorel) est obtenu par action d'une solution sursaturée de Cl2Mg sur la magnésie pour former de l'oxychlorure de Mg ; on peut y incorporer des charges organiques ou minérales pour obtenir différentes textures de revêtements dont quelques-uns sont commercialisés. Certains produits peuvent présenter une légère sensibilité à l'eau. L'expérience montre que la concentration de la solution de Cl2Mg doit être comprise entre 18 et 21 °Be. On a aussi cherché à agir par des charges minérales inertes ou hydrauliques et par des ajouts de SiO2, Al2O3, Fe2O3, etc. ; on adopte fréquemment un rapport charge/liant = 4. La composition la plus probable pour l'oxychlorure de Mg est 5 MgO.Cl2Mg.15H2O. Par ailleurs, les propriétés du liant dépendent de la nature des matières premières utilisées pour la fabrication de la magnésie (et notamment des impuretés) ainsi que de la température de calcination (une très forte température ralentit la prise ou même la supprime pour les températures > 1 200 °C). Enfin, la température et l'hygrométrie du milieu de conservation des mortiers conditionnent aussi leur vitesse de prise. La réactivité du liant dépend essentiellement de la nature (état cristallin, degré de calcination, .) et des proportions des trois composants MgO Cl2Mg et H2O auxquels il faut ajouter l'influence des charges éventuelles. C'est un système ternaire rigide sans aucun degré de liberté. La composition donnant les résistances maximales est de 8MgO : 1Cl2Mg : 12 à 15H2O ; un sable 0/8 donne les meilleurs résultats pour les mortiers. La résistance est d'une façon générale fonction de la quantité de magnésie active. L'ajout de trass, verre ou laitier broyé, silice active fait apparaître un accroissement des résistances au-delà de 28 j. Le rapport résistance en flexion/résistance en compression est supérieur pour les bétons magnésiens (la résistance en flexion peut atteindre 200 bars) que pour les bétons de Portland ; aucun retrait n'est à craindre.
Langue : Espagnol

André Tardy  © Centre de Documentation @ Ecole des Mines de Douai - 2002-2021