Site Web EMD Recherche simple Recherche avancée mardi 20 avril 2021 

Document

Acte de Congrès

Titre : ETUDE DES SULFOALUMINATES DE CALCIUM HYDRATES
Réf. ATILH n°10490
Edition : ? - 1976
Source : : 1976
Auteur(s) : SUDOH G.
et AKIBA T.
et IWASAKI T.
Mots clés : FONDS ATILH / STRUCTURE / Basicité / HYDRATATION / TRAITEMENT THERMIQUE / TEMPERATURE / CHAUX / GYPSE / Mélange / Spectrométrie IR / Spectrométrie RX / Phase C3A / SPECTROMETRIE / Sulfate de calcium / ETTRINGITE / Hydrate / Sulfoaluminate de calcium / ACIDITE / Système CAO-AL2O3 / Système CAO-AL2O3-FE2O3 / CRISTAL / Phase C4AF / Sulfoaluminate / Monosulfoaluminate de calcium
Résumé : CAJ-REVIEW OF THE THIRTIETH GENERAL MEETING, TECHN. SESSION, JAP., TOKYO, JUIN 76, 42-4.
Les cristaux d'ettringite formés par hydratation dans un rapport E/S = 1,0 de mélanges de C3A ou de C4AF et de gypse, contenant ou non de la chaux, ont des dimensions respectives de > 4 microns et < 1 micron ; les cristaux de monosulfate hydratés forment des plaquettes de > 4 microns. La basicité superficielle des sulfoaluminates de calcium hydratés formés s'élève avec la température de traitement jusqu'à un maximum pour t = 100 °C à l'exception du mélange C3A : gypse : chaux = 1 : 3 1. Un point acide (pKa = + 4,8) est observé pour l'ettringite non chauffée et pour tous les mélanges chauffés entre 100 et 400 °C ; une valeur maximale d'acidité est observée pour t = 200 °C. Les spectres IR et RX montrent que l'ettringite chauffée passe à l'état amorphe sans être détruite, tandis que le monosulfate se décompose. Les sulfoaluminates de calcium hydratés formés à partir de C4AF ont les mêmes caractéristiques que ceux formés à partir de C3A.
Langue : Anglais

André Tardy  © Centre de Documentation @ Ecole des Mines de Douai - 2002-2021