Site Web EMD Recherche simple Recherche avancée lundi 21 septembre 2020 

Document

Article

Titre : CIMENT PORTLAND BLANC A BASE DE LAITIER PHOSPHOREUX CRISTALLISE
Réf. ATILH n°10700
Source : CEMENT
(1977)
Auteur(s) : KHLEBOV AP.
et TEREKHOVICH S. V.
et PODDUBNYJ IM.
et LERKE PP.
et KURNIKOV BA.
et KASJANOVA KI.
Mots clés : Résistance mécanique / FONDS ATILH / Prise ciment / DURCISSEMENT / CIMENT PORTLAND / HYDRATATION / Four ciment / OXYDE / QUALITE / Clinker / Cuisson clinker / Cru ciment / FOUR ROTATIF / Activation / Clinkerisation / Procédé voie humide / Temps prise / FLUOR / Broyabilité / PHOSPHORE / Oxyde de phosphore / Ciment blanc / LAITIER PHOSPHOREUX
Résumé : CEMENT, URSS, JUIL 77, N 7, 9-10.
L'utilisation de mélanges crus calcaire/laitier phosphoreux, à la place de mélanges calcaire/kaolin, entraîne une intensification de la cuisson dans les fours de voie humide, par suite de la présence des minéralisateurs P et F, un allongement de la zone de clinkérisation et un abaissement de sa température, une régularisation des processus de cuisson, une réduction de la consommation de gaz naturel des installations de blanchiment du clinker et de la consommation spécifique de combustible, et une augmentation du rendement du four et du broyeur à clinker. L'inconvénient de ces mélanges est un fort dégagement de poussière, qui nécessite certaines modifications technologiques. Les ciments de clinkers blanchis au gaz ont un coefficient de brillance de 72-84 % et une teinte bleutée agréable et les ciments de clinkers blanchis à l'eau une couler gris-clair et un coefficient de brillance de 72-77 %. Les ciments contenant du phosphore et du fluor ont des temps de prise plus longs, un développement des résistances plus lent entre 1 et 3 jours et des caractéristiques finales correspondant aux classes 400 et 600.
Langue : Russe

André Tardy  © Centre de Documentation @ Ecole des Mines de Douai - 2002-2020