Site Web EMD Recherche simple Recherche avancée mercredi 25 novembre 2020 

Document

Article

Titre : ANALYSE DES SCHISTES PAR CALORIMETRIE DIFFERENTIELLE PROGRAMMEE
Réf. ATILH n°10706
Source : CIMENTS ET BETONS, REVUE DES MATERIAUX DE CONSTRUCTION
(1977)
Auteur(s) : LONGUET P.
Mots clés : FONDS ATILH / TEMPERATURE / COMBUSTIBLE / Schiste bitumeux / ANALYSE THERMIQUE / Appareil mesure / Analyse thermique différentielle / Thermogravimètre / CALORIMETRIE / CALORIMETRE / Propriété thermqie / Schiste / CALORIMETRE DIFFERENTIEL / THERMOGRAPHIE
Résumé : CIMENTS ET BETONS, REVUE DES MATERIAUX DE CONSTRUCTION, FR, 4/77, N 707, 183-6. PARIS, CERILH, PUBLI. 248.
L'analyse enthalpique permet de déterminer les températures auxquelles sont libérées les calories au cours de l'oxydation de la partie combustible du schiste étudié. La calorimétrie différentielle programmée est réalisée à l'aide d'un appareil construit par SETARAM, qui peut opérer jusqu'à 1 500 °C. Les premiers essais ont montré que l'oxydation est toujours terminée à 800 °C. Les essais suivants ont été réalisés au moyen d'une version miniaturisée et améliorée de l'appareil. Les schistes bitumineux donnent un thermogramme caractéristique ; les dégagements thermiques et la réaction endothermique de décarbonatation du CaCO3 apparaissent clairement. La formation éventuelle de carbone fixe, la réduction des sulfates présents sont vérifiés en atmosphère inerte. La cinétique de combustion de l'huile présente est précisée en atmosphère oxydante. Pour l'échantillon examiné, la combustion est complète à 500 °C et se produit en trois étapes. Le pouvoir calorifique inférieur total du schiste jusqu'à 800 °C (568,5 cal. g), le P.C.I. avant décarbonatation (610,7 cal. g) et le P.C.I. des matières volatiles pures (7185 cal. g) ont pu être établis. Les températures et la cinétique des réactions permettent de préciser les conditions d'utilisation possible de ces schistes dans l'industrie cimentière.
Langue : Français

André Tardy  © Centre de Documentation @ Ecole des Mines de Douai - 2002-2020