Site Web EMD Recherche simple Recherche avancée vendredi 15 janvier 2021 

Document

Article

Titre : UTILISATION DE RESINES SOLUBLES DANS L'EAU
Réf. ATILH n°10748
Source : BETON I ZELEZOBETON
(1977)
Auteur(s) : KUNCEVICH OV.
et POPOVA OS.
Mots clés : BETON / CONSTRUCTION / FISSURATION / POLYMERE / Résistance mécanique / FONDS ATILH / Adujant béton / Prise ciment / DURCISSEMENT / RHEOLOGIE / DOSAGE / Teneur ciment / Homogénéité / RESINE / EPOXYDE RESINE / COMPRESSION / HYDRATATION / Plastifiant / Ouvrabilité béton / Béton frais / MORTIER / Compacité / Imperméabilité / Temps prise / SOLUBILITE / Retardateur prise / HYDROFUGE MASSE
Résumé : BETON I ZELEZOBETON, URSS, JUIL 77, N 7, 12-3.
Les résines solubles dans l'eau (résines aliphatiques époxydes et N 89), qui augmentent l'aptitude au mouillage du ciment et des granulats, l'ouvrabilité et l'homogénéité des bétons et mortiers frais et accélèrent la cinétique de durcissement du liant, accroissent la résistance à la fissuration des bétons soumis à des charges dynamiques, comme en témoigne l'accroissement de la résistance dynamique des bétons. Ces résines permettent en outre d'augmenter la compacité et l'imperméabilité à l'eau des bétons et de réduire la consommation de ciment. Les résines carbamides et les polymères provenant du traitement des résines bitumineuses sont des retardateurs de prise efficaces. Ces résines sont d'ores et déjà utilisées dans la pratique de la construction à grande échelle pour la confection de tunnels, de ponts routiers et de puits.
Langue : Russe

André Tardy  © Centre de Documentation @ Ecole des Mines de Douai - 2002-2021