Site Web EMD Recherche simple Recherche avancée vendredi 15 janvier 2021 

Document

Article

Titre : L'UTILISATION DE PHOSPHOGYPSE DANS L'INDUSTRIE DU CIMENT PORTLAND
Réf. ATILH n°10781
Source : CEMENT AND CONCRETE RESEARCH
(1977)
Auteur(s) : MEHTA PK.
et BRADY JR.
Mots clés : FONDS ATILH / Adujant béton / Prise ciment / CIMENT PORTLAND / HYDRATATION / GYPSE / Phosphogypse / Clinker / Minéralisateur / Matière première / Cru ciment / Résistance compression / Temps prise / Retardateur prise / Fabrication liée
Résumé : CEMENT AND CONCRETE RESEARCH, USA, SEP 77, V 7, N 5, 537-43.
Les essais effectués sur 4 ciments (ciment de laboratoire obtenu avec ajout (minéralisateur) de gypse pur (P) et de phosphogypse (PG) et ciment industriel obtenu par broyage du clinker avec P et PG) montrent que le phosphogypse peut être utilisé aussi bien comme ajout à la matière crue que comme retardateur de prise incorporé au moment du broyage. Le ciment de laboratoire avec minéralisateur P présente une prise rapide probablement due à un taux élevé de CaO libre (3,9 %) ; avec PG, le temps de prise est de 75 mn ; la résistance à 3 j est extrêmement élevée (26,2 MPa). Le ciment industriel avec retardateur P possède un temps de prise de 155 mn ; avec PG, de 240 mn ; la résistance à 3 j n'est que de 8,1 MPa dans les deux cas. Le broyage du clinker industriel avec PG est relativement difficile. Les résistances à 28 j sont plus élevées pour les ciments obtenus avec minéralisateur ou ajout de phosphogypse.
Langue : Anglais

André Tardy  © Centre de Documentation @ Ecole des Mines de Douai - 2002-2021