Site Web EMD Recherche simple Recherche avancée mercredi 21 avril 2021 

Document

Article

Titre : PRISOMETRIE DES PATES DE CIMENT: RHEOGRAPHE ET PRISOMETRE AUTOMATIQUE CERILH. 1.2
Réf. ATILH n°11236
Source : CIMENTS ET BETONS, REVUE DES MATERIAUX DE CONSTRUCTION
Auteur(s) : BOMBLED JP.
Mots clés : BETON / CIMENT / FONDS ATILH / Adujant béton / Accélérateur prise / Prise ciment / RHEOLOGIE / CIMENT PORTLAND / DOSAGE / Teneur eau / Rapport eau ciment / Malaxage / PRISE RAPIDE / HYDRATATION / TEMPERATURE / Ouvrabilité béton / MORTIER / GYPSE / Pâte ciment / Appareil mesure / Analyse statistique / Ciment alumineux / MESURE / Précision mesure / Temps prise / Fausse prise / Retardateur prise / EQUATION / Conservation échantillon / Durée / Eau gachage / Disperson mesures / Raidissement / Eau libre / Remalaxage / RHEOGRAPHIE
Résumé : CIMENTS ET BETONS, REVUE DES MATERIAUX DE CONSTRUCTION, FR, MARS-AVR 76, 6/77, N 699, 709, 113-24, 355-62. PARIS, CERILH, PUBLI. NO.251 ET 252.
Les sondes du prisomètre, munies d'une bague et supportées par un plateau ascendant et descendant, s'arrêtent si elles rencontrent un matériau dont le seuil de cisaillement équilibre la contrainte pour un certain enfoncement de l'aiguille. Le rhéographe, comportant huit sondes de diamètre variant de 1 à 12 mm équipées de servo-moteurs électriques à double sens de rotation et frein magnétique attaquant un système de vis sans fin, permet de déterminer le seuil de cisaillement initial (consistance, ouvrabilité), la durée de la période dormante et la mesure de la vitesse de prise par la pente sensiblement linéaire de la courbe = seuil de cisaillement/temps. Permettant des mesures à partir de 500 dynes/cm2 (pâtes pompables, coulis d'injection), son domaine d'application chevauche celui des viscosimètres à cylindres coaxiaux et en est donc le prolongement logique. Un grand nombre d'essais effectués au CERILH a permis d'étudier les influences des différents paramètres sur le comportement de pâtes de ciment. Ainsi, le temps de prise d'un CPA 400 peut varier linéairement de 100 mn pour E/C = 0,22 à 480 mn pour E/C = 0,45 ; pour un ciment de début de prise = 4 h à 20 °C, il serait de 8 h à 5 °C, 2 h à 35 °C et 1 h à 50 °C ; une variation de 1 point sur E/C a en moyenne la même incidence qu'un écart de 2 °C. L'augmentation de la durée de malaxage peut retarder ou avancer le début de prise mais conduit dans tous les cas à une diminution du temps entre début et fin de prise. Les effets d'un remalaxage et rebroyage, des conditions, de conservation, des facteurs physico-chimiques et les phénomènes de raidissement et de fausse prise ont pu être étudiés en détail, mais le rhéographe est aussi adapté à des mesures sur les matériaux pâteux et évolutifs les plus variés tels que plâtres, gels de silice, résines, pâtes céramiques, pâtes crues, etc.
Langue : Français

André Tardy  © Centre de Documentation @ Ecole des Mines de Douai - 2002-2021