Site Web EMD Recherche simple Recherche avancée lundi 25 janvier 2021 

Document

Article

Titre : UNE ETUDE PRELIMINAIRE DU CIMENT PORSAL / AN EXPLORATORY INVESTIGATION ON PORSAL CEMENT
Réf. ATILH n°11646
Source : WORLD CEMENT
(1978)
Auteur(s) : VISWANATHAN VN.
et RAINA S. J.
et CHATTERJEE A. K.
Mots clés : CIMENT / FONDS ATILH / CALCAIRE / Prise ciment / DURCISSEMENT / DOSAGE / HYDRATATION / Environnement agressif / Résistance chimique / TEMPERATURE / GYPSE / Composition chimique / Clinker / Minéralisateur / Fluorure / Matière première / Résistance compression / ARGILE / Clinkerisation / Phase C2S / Composition phase / Système CAO-SIO2 / Diagramme phase / Système CAO-AL2O3 / Temps prise / Fluorure de calcium / Phase C4A3,SO3 / Phase interstitielle / Phase CA / Phase C12A7 / BAUXITE / Feldspath / Forme Bêta / Phase vitreuse
Résumé : WORLD CEMENT, GB, MAI-JUIN 78, V 9, N 4, 109-11, 113-5, 117-8.
Composé de C2S bêta (environ 60 %), C4A3Sbarre (environ 15 %), CA (environ 7 %), C12A7 (environ 9 %) et de phase vitreuse (environ 9 %), sans C3S, ce nouveau ciment a été fabriqué en laboratoire à partir de matières premières conventionnelles - calcaire (65 %), argile (17,7 %), bauxite (12,4 %), gypse (4,2 %) et fluorure de calcium (0,7 %) ; comme porteur de CaO et de Al2O3, il est également possible d'utiliser des anorthosites (35,2 %) avec du calcaire (58,8 %), du gypse (4,0 %) et du CaF (2,0 %). Un clinker de bonne broyabilité est obtenu à 1 300-1 350 °C. Broyé sans retardateur à 4 120 cm2/g, ce ciment possède des temps de prise et des résistances à la compression très proches des spécifications IS-4031/1968 ; résistant mieux aux substances agressives qu'un CPA ordinaire, il résiste également mieux à H2SO4 (1 %) qu'un ciment alumineux.
Langue : Anglais

André Tardy  © Centre de Documentation @ Ecole des Mines de Douai - 2002-2021