Site Web EMD Recherche simple Recherche avancée jeudi 1 octobre 2020 

Document

Article

Titre : ACTION DES ADJUVANTS - ACCELERATEURS ET RETARDATEURS - SUR LA RHEOLOGIE DES PATES DE CIMENT ET DES BETONS FRAIS
Réf. ATILH n°11915
Source : SILICATES INDUSTRIELS
(1978)
Auteur(s) : DUTRON P.
Mots clés : BETON / FONDS ATILH / Adujant béton / Accélérateur prise / Prise ciment / DURCISSEMENT / RHEOLOGIE / Rapport eau ciment / HYDRATATION / VIBRATION / Ouvrabilité béton / Béton frais / Pâte ciment / Résistance compression / Temps prise / Retardateur prise / INHIBITION CHIMIQUE / Age béton / Table vibrante / Vibrateur / Essai étalement / AIGUILLE VICAT
Résumé : SILICATES INDUSTRIELS, BELG, JUIL-AOUT 78, V 43, N 7-8, 157-68.
Début de prise, fin de prise et début de durcissement sont des termes conventionnels décrivant des états du béton jeune. Différentes méthodes en permettent l'appréciation, entre autres, l'aiguille de VICAT, la pénétration VAN TUSSENBROEK et l'étalement à la table à secousses. En vue de mettre au point les conditions d'un essai normalisé et d'ébaucher une nouvelle classification, plusieurs séries d'essais ont été effectuées avec 3 types de ciment et avec des accélérateurs et retardateurs d'origines diverses, sur pâte et sur béton, avec des rapports E/C variables et constants, ceci à différents stades du béton jeune. De 0 à 2 h (durée d'ouvrabilité, pénétration d'une sonde) interviennent surtout les retardateurs de début de prise ou de perte d'ouvrabilité, les accélérateurs de début de prise ou de perte d'ouvrabilité et les accélérateurs de début de durcissement. De 3 à 12 h (durée de vibrabilité, aptitude à la revibration) sont concernés les retardateurs de fin de prise ou de fin de vibrabilité, les accélérateurs de fin de prise ou de fin de vibrabilité et les accélérateurs de début de durcissement, qui interviennent aussi, comme les retardateurs de fin de prise et de début de durcissement, au-delà de 24 h.
Langue : Français

André Tardy  © Centre de Documentation @ Ecole des Mines de Douai - 2002-2020