Site Web EMD Recherche simple Recherche avancée samedi 6 juin 2020 

Document

Article

Titre : FISSURATION : QUELLES SONT LES LIMITES DES LARGEURS DE FISSURES / CRACKING : WHAT ARE CRACK WIDTH LIMITS FOR
Réf. ATILH n°12025
Source : CONCRETE
(1978)
Auteur(s) : BEEBY AW.
Mots clés : ARMATURE / BETON / CORROSION / FISSURATION / FONDS ATILH / ETANCHEITE / Recommandation / Déterioration / Dimension / Défaut surface / Salissure / Efflorescence
Résumé : CONCRETE, G-B, JUIL 78, V 12, N 7, 31-3.
La corrosion des armatures est un processus électrochimique et dépend de la présence de zones carbonatées, d'humidité, d'ion Cl et de O2. La largeur, en surface, d'une fissure ne donne aucun renseignement sur sa largeur au niveau de l'armature et ne peut donc être corrélée avec une corrosion probable. Du point de vue aspect aussi, la perception et la gêne d'une fissure dépendent moins de sa largeur que de phénomènes annexes tels que salissures, texture de la surface, efflorescences, etc... Pour l'étanchéité, il n'est pas possible de définir de largeurs limites, un grand nombre de fissures s'autocolmatant rapidement. Les largeurs limites devront être définies d'après des critères totalement différents de ceux existant actuellement, ce qui nécessite encore beaucoup de recherches.
Langue : Anglais

André Tardy  © Centre de Documentation @ Ecole des Mines de Douai - 2002-2020