Site Web EMD Recherche simple Recherche avancée dimanche 18 avril 2021 

Document

Article

Titre : DEVELOPPEMENT DE LA THEORIE DES REACTIONS EN PHASES SOLIDES ET DE LA FORMATION MINERALOGIQUE DU CLINKER
Réf. ATILH n°12192
Source : CEMENT
(1978)
Auteur(s) : MCHEDLOV PETROSSIAN OP.
et SHCHETKINA TJU.
et SAPOZHNIKOVA NI.
Mots clés : FONDS ATILH / CALCAIRE / Décomposition thermique / LAITIER HAUT FOURNEAU / Vitesse réaction / Clinker / Cru ciment / Carbonate / Phase C3A / ARGILE / Clinkerisation / Phase C2S / PHASE C2AS / Composition phase / Système CAO-SIO2 / Système CAO-AL2O3 / Transformation phase / Diffusion / Phase solide / Propriété physicochimique / Phase CS / Système CAO-AL2O3-SIO2 / Energie - Activation
Résumé : CEMENT, URSS, SEP 78, N 9, 8-9, TRAD. 91.085
La clinkérisation donne lieu à trois stades de réactions en phase solide : dissociation des constituants argileux et carbonatés ; formation de silicates et d'aluminosilicates de calcium faibles (pseudowollastonite, gehlénite, etc...) par diffusion volumique de Ca2+ dans la zone de réaction ; formation de C2S et d'aluminates (en particulier de C3A) par diffusion superficielle. La composition minérale des mélanges crus a une grande influence sur tout le processus de clinkérisation, depuis les transformations thermiques des minéraux du cru jusqu'au stade final de la formation des minéraux du clinker, dont la cinétique et le degré d'achèvement dépendent des caractéristiques et de la quantité des produits des réactions en phase solide.
Langue : Russe

André Tardy  © Centre de Documentation @ Ecole des Mines de Douai - 2002-2021