Site Web EMD Recherche simple Recherche avancée mardi 24 novembre 2020 

Document

Article

Titre : PENETRATION DES CHLORURES DANS DU BETON IMPREGNE AVEC DIFFERENTS MELANGES D'HUILE DE LIN ET D'ESSENCES MINERALES / CHLORIDE PENETRATION OF CONCRETE IMPREGNATED WITH VARIOUS LINSEED OIL-MINERAL SPIRITS COMBINATIONS
Réf. ATILH n°12231
Source : CEMENT AND CONCRETE RESEARCH
(1978)
Auteur(s) : BLANKENHORN P. R.
et EVANS VA.
et KLINE D. E.
et CADY P. D.
Mots clés : PROTECTION / ARMATURE / BETON / CORROSION / FONDS ATILH / Eau agressive / Environnement agressif / Sel de déverglaçage / Traitement divers / Mélange / CHLORURE / Eprouvette essai / Imperméabilité / POROSITE / IMPREGNATION / Chlorure de sodium / CYLINDRE / HYDROCARBURE
Résumé : CEMENT AND CONCRETE RESEARCH, USA, SEP 78, V 8, N 5, 565-70.
Après 28 jours de cure à 20 °C - 100 % HR, des éprouvettes cylindriques ont été séchées par leur seule face supérieure dans des fours ventilés (F) ou à l'infrarouge (IR) et un certain nombre parmi elles imprégnées, par stagnation sur la face supérieure, d'huile de lin cuite ou de mélanges d'huile de lin cuite-essences minérales de différents rapports de mélange, ceci jusqu'à 2 j ou jusqu'à refus (23 j). Les éprouvettes ont été ensuite exposées, par stagnation sur la face supérieure, à une solution saturée en NaCl, pendant environ 2 mois. La profondeur de pénétration des ions Cl a été mesurée par la méthode de BERMAN. Les taux de chlorure, à différentes profondeurs de pénétration, étaient nettement plus faibles pour les éprouvettes préalablement imprégnées ; la réduction moyenne du taux Cl-, en %, était de 76 à 85 pour (F) et de 42 à 67 pour (IR). Il semble que la mobilité des ions Cl (ou d'autres ions nocifs) ne soit pas seulement réduite par une diminution de la porosité, mais aussi par une perméabilité moindre et/ou par de plus grands angles de contact. En outre, le polymère tendra à former un revêtement intérieur pouvant s'interposer entre les ions Cl et l'armature.
Langue : Anglais

André Tardy  © Centre de Documentation @ Ecole des Mines de Douai - 2002-2020