Site Web EMD Recherche simple Recherche avancée mardi 26 mai 2020 

Document

Article

Titre : FABRICATION DU FERROCIMENT / HERSTELLEN VON FERROCEMENT
Réf. ATILH n°12601
Source : BETON HERSTELLUNG VERWENDUNG
(1979)
Auteur(s) : BAYER E.
Mots clés : PROTECTION / ACIER / ARMATURE / CIMENT / CONSTRUCTION / CORROSION / Résistance mécanique / FONDS ATILH / GRANULAT / SABLE / Adujant béton / DOSAGE / Rapport eau ciment / Préparation / Béton frais / MORTIER / Compacité / Type ciment / Imperméabilité / Granularité / ACIER GALVANISE / BATEAU / Ferrociment / Classe - Résistance
Résumé : BETON HERSTELLUNG VERWENDUNG, ALL, JAN 79, V 29, N 1, 16-20.
Pour la réalisation pratique du ferrociment, tous les types de ciments et toutes les classes de résistances suivant la norme DIN 1164 peuvent être utilisés ; les granulats (quartz doublement concassés et sables de rivières vifs de forme cubique) doivent satisfaire aux exigences générales de pureté de la norme DIN 4226, avoir une granularité maximale de 2 mm pour les sables et une humidité appropriée pour les sables naturels. Les seuls adjuvants utilisés généralement sont des plastifiants et des retardateurs de prise, et éventuellement du Cr2O3 dans le cas d'une armature galvanisée. Le mortier doit avoir une résistance minimale de 50 N/mm2, être imperméable à l'eau (rapport E/C < 0,40) et sans fissures ; les dosages utilisés pour y parvenir sont très variables. La préparation du béton lui-même, par enfoncement du mortier dans l'armature, doit être effectuée manuellement (avec l'aide d'appareils de compactage), en veillant à recouvrir l'armature d'une épaisseur appropriée (environ 2 mm). Il est également très important de protéger le béton frais et de prévenir la formation de rouille sur l'armature de la coque durcie.
Langue : Allemand

André Tardy  © Centre de Documentation @ Ecole des Mines de Douai - 2002-2020