Site Web EMD Recherche simple Recherche avancée dimanche 18 avril 2021 

Document

Article

Titre : LES ADJUVANTS CHIMIQUES ACCELERANT LE DURCISSEMENT DU BETON
Réf. ATILH n°12612
Source : CEMENT, WAPNO, GIPS
(1978)
Auteur(s) : MLODECKI J.
et WOLSKA KOTANSKA C.
Mots clés : BETON / CIMENT / Résistance mécanique / FONDS ATILH / Adujant béton / Prise ciment / DURCISSEMENT / HYDRATATION / Vitesse réaction / CHLORURE / Nitrite / Chlorure de calcium / SULFATE / Sulfate de potassium / Chaleur hydratation / ACETATE / SODIUM / Retardateur prise / Chromate / Sulfate de sodium / NITRATE / Accélérateur de durcissement / POTASSIUM NITRATE / CALCIUM NITRATE / Nitrite de sodium / ALUMINIUM SULFATE
Résumé : CEMENT, WAPNO, GIPS, POL, OCT 78, N 10, 269-74.
La bonne corrélation entre le dégagement de la chaleur d'hydratation et le développement des résistances du béton permet de régler les performances du béton selon les exigences du chantier, en choisissant le type d'adjuvant et son dosage d'après les résultats de calorimétrie. Le plus actif des accélérateurs sans chlorure est le mélange K2SO4-CH3COONa-Ca(NO3)2.4H2O-NaNO3 ; avec chlorure, c'est le mélange CaCl2.2H2O-Al2(SO4)3.18H2O-Ca(NO3)2.4H2O. Dans les mélanges complexes, l'activité des composants individuels est parfois multipliée, parfois réduite.
Langue : Polonais

André Tardy  © Centre de Documentation @ Ecole des Mines de Douai - 2002-2021