Site Web EMD Recherche simple Recherche avancée mardi 26 janvier 2021 

Document

Article

Titre : DIFFUSION DES IONS CHLORURE DE L'EAU DE MER DANS LE BETON / DIFFUSION OF CHLORIDE IONS FROM SEAWATER INTO CONCRETE
Réf. ATILH n°12724
Source : CEMENT AND CONCRETE RESEARCH
(1979)
Auteur(s) : GJORV OE.
et VENNESLAND O.
Mots clés : BETON ARME / BETON / CIMENT / CORROSION / FONDS ATILH / CIMENT PORTLAND / Rapport eau ciment / Eau agressive / Environnement agressif / EAU MER / CHLORURE / Compacité / Type ciment / Ciment métallurgique / Phase C3A / CIMENT POUZZOLANIQUE / PERMEABILITE / Système CAO-AL2O3 / Diffusion / Ciment résistant sulfate / ECHANGE ION
Résumé : CEMENT AND CONCRETE RESEARCH, USA, MARS 79, V 9, N 2, 229-38.
Pour le ciment Portland ordinaire, l'attaque de l'armature du béton par les ions chlorure n'est qu'une question de temps, même pour les bétons de haute qualité. L'influence du rapport E/C sur la teneur en chlorures du béton se limite à une couche superficielle et à des faibles durées d'exposition. Pour des durées plus longues et une profondeur de pénétration plus grande l'influence du type de ciment est plus importante. Les ciments Portland donnent lieu à une pénétration de chlorure 2 à 5 fois supérieure à celle des ciments composés. Pour les ciments Portland, même une teneur en C3A de 8,6 % ne permet pas de réduire la pénétration des chlorures par rapport à une teneur nulle en C3A. La diffusion des ions chlorure dans le béton dépend donc non seulement de la perméabilité et de la capacité de fixer les chlorures mais aussi de la capacité d'échange d'ions du système.
Langue : Anglais

André Tardy  © Centre de Documentation @ Ecole des Mines de Douai - 2002-2021