Site Web EMD Recherche simple Recherche avancée mercredi 30 septembre 2020 

Document

Article

Titre : RAPPORT PROVISOIRE SUR DES TESTS DE LONGUE DUREE DU CIMENT A PRISE TRES RAPIDE EN PRESENCE D'EAU DE MER / AN INTERIM REPORT ON LONG TERM DURABILITY TESTS OF JET CEMENT CONCRETE AGAINST SEA-WATER
Réf. ATILH n°13313
Source : JOURNAL OF RESEARCH OF THE ONODA CEMENT COMPANY
(1978)
Auteur(s) : UCHIKAWA H.
et UEDA M.
et UTO T.
Mots clés : BETON / CIMENT / FONDS ATILH / GRANULAT / Adujant béton / PRISE RAPIDE / Eau agressive / Environnement agressif / Résistance chimique / Eau sulfatée / EAU MER / Résistance compression / Eprouvette essai / Déterioration / DURABILITE / Retardateur prise / CIMENT TRAVAUX MER
Résumé : JOURNAL OF RESEARCH OF THE ONODA CEMENT COMPANY, JAP, 1978, V 30, N 99, 1-12.
Après cinq ans de cure, les observations suivantes ont été faites sur des éprouvettes : 1 : en eau de mer propre, la résistance à la compression augmente avec l'âge, tandis qu'elle diminue en eau de mer polluée ; 2 : en eau de mer, l'augmentation de la résistance en compression est plus faible qu'en milieu ordinaire ; 3 : par rapport au béton de CPA, la résistance en compression du ciment à prise rapide en eau de mer diminue après 3 ou 5 ans ; 4 : lorsque le poids du ciment est inférieur à 350 kg/m3, la résistance à la compression du béton augmente normalement dans l'eau de mer ; à 400 kg/m3, elle commence à diminuer après 1 an ; 5 : il ne semble pas que la cure du ciment avant immersion dans l'eau de mer ait un effet quelconque sur le béton ; 6 : indépendamment des proportions du mélange, il n'a été observé ni carbonatation du béton, ni corrosion de son armature.
Langue : Japonais

André Tardy  © Centre de Documentation @ Ecole des Mines de Douai - 2002-2020