Site Web EMD Recherche simple Recherche avancée lundi 12 avril 2021 

Document

Article

Titre : LE BETON CELLULAIRE AUTOCLAVE: PROPRIETES ET UTILISATIONS
Réf. ATILH n°13401
Source : ANNALES DE L'INSTITUT TECHNIQUE DU BATIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS
(1979)
Auteur(s) : BENNETT P.
et FURGEAUD R.
et PALJAK I.
et CORMON P.
Mots clés : BETON / CIMENT / FEU / Résistance mécanique / FONDS ATILH / DOSAGE / COMPRESSION / Traction flexion / TRACTION / Résistance gel / Béton léger / FABRICATION / CONDUCTIVITE THERMIQUE / CHAUX / FLUAGE / Composition / DEFORMATION / DURABILITE / CISAILLEMENT / BETON CELLULAIRE / Sable silicieux / BETON AUTOCLAVE / POUDRE ALUMINIUM
Résumé : ANNALES DE L'INSTITUT TECHNIQUE DU BATIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS, FR, OCT 79, N 376, SER. MATERIAUX - 55, 73-102.
Le béton cellulaire autoclavé est un matériau silico-calcaire obtenu par traitement à l'autoclave d'un mélange de sable siliceux broyé, de chaux et de ciment, dans lequel sont créées une multitude de petites cellules par dégagement gazeux provoqué par l'addition de poudre d'aluminium au moment du gâchage. Après un rappel du principe de fabrication, les caractéristiques physico-chimiques de ce matériau sont examinées à partir des études et contrôles des laboratoires (CSTB, CERIB, CEBTP) ainsi que de la littérature technique (Manuel du CEB, Manuel Suédois sur le béton cellulaire). Un des intérêts de ce matériau est sa faible conductibilité thermique. Pour un même produit, la mesure de cette conductibilité donne des résultats différents selon les pays, par suite de différences sur les appareils et les méthodes d'essais. Les méthodes d'essais utilisées en Suède sont présentées.
Langue : Français

André Tardy  © Centre de Documentation @ Ecole des Mines de Douai - 2002-2021