Site Web EMD Recherche simple Recherche avancée mercredi 20 janvier 2021 

Document

Article

Titre : BETON LEGER DE CONSTRUCTION A DENSITE APPARENTE REDUITE. GRANULATS LEGERS BETON MOUSSE PROPRIETES DU BETON DURCI. 1.2 / STRUCTURAL LIGHTWEIGHT CONCRETE WITH REDUCED DENSITY. LIGHTWEIGHT AGGREGATE FOAMED CONCRETE PROPERTIES OF THE HARDENED CONCRETE. 1.2 / KONSTRUKTIONSLEICHTBETON MIT ABGEMINDERTER ROHDICHTE. LEICHT ZUSCHLAG SCHAUMBETON FESTBETONEIGENSCHAFTEN. 1.2
Réf. ATILH n°14004
Source : BETONWERK UND FERTIGTEIL-TECHNIK
(1980)
Auteur(s) : WEIGLER H.
et KARL S.
Mots clés : FISSURATION / GENERATEUR MOUSSE / FONDS ATILH / Granulat léger / Adujant béton / Essai traction par fendage / Béton léger / FLUAGE / Retrait / Résistance compression / ELASTICITE / DEFORMATION / POROSITE / MASSE VOLUMIQUE / BETON CELLULAIRE / BETON MOUSSE
Résumé : BETONWERK UND FERTIGTEIL-TECHNIK, ALL, MARS, AVR 80, V 46, N 3, 4, 157-66, 230-9.
La composition des bétons mousses ayant une masse volumique sèche de 1050-750 kg/m3 et une résistance en compression de 17 à 7 N/mm2 pour un dosage en ciment de 300 kg/m3, correspond à celle des bétons légers de texture dense au sens de la norme DIN 4219, mais avec un remplacement progressif des granulats fins de 0/4 mm par des pores d'air sphériques, produits par agitation avec une mousse aqueuse préparée à l'avance. La résistance en traction par fendage de ces bétons peut être estimée par la même relation avec la résistance en compression que pour le béton normal. Le module d'élasticité est surtout fonction de la masse volumique sèche du béton et est aussi influencé par le type de granulats. Le retrait est supérieur à celui d'un béton normal. Le fluage s'accroît fortement lorsque la résistance en compression diminue et que la teneur en pores d'air augmente. La force d'adhérence avec des barres nervurées décroît quand la teneur en pores d'air augmente, mais reste au moins égale à celle du béton normal de même résistance en compression dans la catégorie 1. La vitesse de carbonatation augmente avec la porosité du ciment durci. La conductibilité thermique est beaucoup plus faible que celle d'autres bétons de même résistance en compression. L'introduction de pores d'air ne semble pas accroître fortement la tendance à la fissuration du béton. La grosseur des pores varie peu pour les différents types d'agents moussants ; les pores sont en général beaucoup plus grands que ceux des entraîneurs d'air habituels.
Langue : Allemand

André Tardy  © Centre de Documentation @ Ecole des Mines de Douai - 2002-2021