Site Web EMD Recherche simple Recherche avancée vendredi 4 décembre 2020 

Document

Article

Titre : BETONS REFRACTAIRES DANS LA CONSTRUCTION / REFRACTORY CONCRETE IN CONSTRUCTION INDUSTRY / HITZEBESTAENDIGE BETONE IM BAUWESEN
Réf. ATILH n°14229
Source : BETON I ZELEZOBETON
(1980)
Auteur(s) : SOLODENNIKOV LD.
et NEKRASOV KD.
Mots clés : BETON ARME / BETON / CONSTRUCTION / FONDS ATILH / TEMPERATURE / Four ciment / Résistance compression / Ciment alumineux / Aluminate / Système chimique / VERRE / Béton réfractaire / PHOSPHATE / MASSE VOLUMIQUE / Ouvrage - Fondations
Résumé : BETON I ZELEZOBETON, URSS, AVR 80, N 4, 13-6.
Les bétons gaz réfractaires sont de plus en plus utilisés pour remplacer les briques réfractaires légères ou moyennement lourdes. De nouveaux types de liants ont été développés pour obtenir des bétons gaz pouvant être utilisés au-delà de 900 °C : des liants à base de verre soluble (rho = 600-800 kg/m3), de ciment alumineux (pour une température de service allant jusqu'à 1300 °C) et surtout d'alumino-phosphates qui permettent d'obtenir, avec une masse volumique de 400-800 kg/m3, des résistances mécaniques de 1-4 MPa et une température de service atteignant 1500 °C. Les bétons gaz réfractaires trouvent de nombreuses applications dans la construction, notamment pour une utilisation répétée comme matière première de fines et de granulats, et aussi dans les fondations de fours et de conduites industriels, les dépoussiéreurs, les grosses chaudières des centrales, etc... Ils commencent aussi à être utilisés comme revêtements réfractaires dans les fours des industries pétrolière et pétrochimique. L'utilisation de bétons gaz réfractaires, notamment pour la construction de carneaux et de conduites de gaz, et de grosses installations thermiques a permis un gain économique important.
Langue : Russe

André Tardy  © Centre de Documentation @ Ecole des Mines de Douai - 2002-2020