Site Web EMD Recherche simple Recherche avancée vendredi 23 avril 2021 

Document

Article

Titre : MODELE DE CALCUL DU RETRAIT DES MORTIERS EN COUCHES MINCES / MODEL FOR CALCULATING SHRINKAGE OF THIN LAYERS OF MORTAR / MATHEMATISCHES MODELL FUER DIE SCHWINDUNG VON IN DUENNEN SCHICHTEN AUFGELEGTEN MOERTELN
Réf. ATILH n°14669
Source : MATERIAUX ET CONSTRUCTIONS
(1980)
Auteur(s) : DETRICHE CH.
et MASO JC.
Mots clés : FISSURATION / Résistance mécanique / FONDS ATILH / GRANULAT / RHEOLOGIE / Rapport granulat ciment / Essai / MORTIER / Pâte ciment / Retrait / MODELE MATHEMATIQUE / QUARTZ / Composition phase / Argile expansée / Calcite
Résumé : MATERIAUX ET CONSTRUCTIONS, FR, SEP-OCT 80, V 13, N 77, 353-60.
En assimilant le mortier à un matériau à 2 phases, il est possible d'établir un modèle de calcul de retrait du mélange epsilon m à partir de celui de la pâte epsilon M. On est pour cela amené à distinguer la phase active constituée par la matrice de liant hydraté et la phase inerte formée par l'ensemble des granulats. La connaissance de la valeur du retrait intrinsèque de la pâte, ainsi que celle des caractéristiques de déformabilité des 2 phases, permet d'accéder au retrait d'un mortier de composition donnée. Le résultat expérimental montre que, sauf pour les granulats légers, le temps n'influence pas le rapport epsilon m/epsilon M et que l'on obtient une bonne approche du retrait d'un mortier en couche mince à partir du retrait potentiel de la pâte pure.
Langue : Français

André Tardy  © Centre de Documentation @ Ecole des Mines de Douai - 2002-2021