Site Web EMD Recherche simple Recherche avancée mardi 20 avril 2021 

Document

Article

Titre : INFLUENCE DES LIAISONS INORGANIQUES DE BORE SUR LA PRISE ET LE DURCISSEMENT DES CIMENTS PORTLAND / EFFECT OF INORGANIC BORON COMPOUNDS ON THE SETTING AND HARDENING OF PORTLAND CEMENTS / EINFLUSS VON ANORGANISCHEN BORVERBINDUNGEN AUF DAS ERSTARREN UND ERHAERTEN VON PORTLANDZEMENTEN
Réf. ATILH n°16085
Source : ZKG INTERNATIONAL
(1981)
Auteur(s) : LIEBER W.
Mots clés : FONDS ATILH / Adujant béton / Prise ciment / DURCISSEMENT / CIMENT PORTLAND / HYDRATATION / Pâte ciment / Métal alcalin oxydé / Phase C3S / Chaleur hydratation / THERMOCHIMIE / PH / Acide borique / Retardateur prise
Résumé : ZKG INTERNATIONAL, ALL, SEP 81, V 34, N 9, 473-5. TR.F.2541
L'acide borique et ses sels alcalins comptent parmi les rares retardateurs qui freinent fortement ou même empêchent complètement l'apparition d'ettringite pendant les premières minutes qui suivent le gâchage du ciment. Des quantités équivalentes des composés de bore cités entraînent une formation semblable, ou une vitesse semblable de formation d'ettringite. La vitesse d'hydratation de C3S est également retardée. Des concentrations modérées d'adjuvant ne perturbent pratiquement pas la résistance. Des concentrations fortes, en particulier de sels alcalins fortement basiques qui élèvent le pH, peuvent conduire à une prise précoce de l'éprouvette Vicat, alors que les réactions exothermiques d'hydratation, mesurées à l'évolution des températures dans le temps, sont retardées comme on peut s'y attendre.
Langue : Allemand

André Tardy  © Centre de Documentation @ Ecole des Mines de Douai - 2002-2021