Site Web EMD Recherche simple Recherche avancée vendredi 15 janvier 2021 

Document

Article

Titre : RAIDISSEMENT ET PRISE DU CIMENT ET DU BETON. 2. / STIFFENING AND SETTING OF CEMENT AND CONCRETE. 2. / ANSTEIFEN UND ERSTARREN VON ZEMENT UND BETON. 2.
Réf. ATILH n°16183
Source : BETON HERSTELLUNG VERWENDUNG
(1981)
Auteur(s) : WISCHERS G.
Mots clés : BETON / CIMENT / FONDS ATILH / Adujant béton / Prise ciment / DOSAGE / Malaxage / Essai / HYDRATATION / Préparation / TEMPERATURE / Ouvrabilité béton / Béton frais / GYPSE / Sulfate de calcium / Système CAO-AL2O3 / Temps prise / Retardateur prise
Résumé : BETON HERSTELLUNG VERWENDUNG, ALL, OCT 81, V 31, N 10, 385-9.
L'obtention de délais corrects de raidissement et de prise du béton frais est conditionnée non seulement par le ciment, mais aussi par la température, la composition et le mode de fabrication du mélange. En particulier, il faut veiller à ne pas exposer le béton frais à une température supérieure à 30 °C pour ne pas risquer un raidissement intempestif et irrécupérable du béton. De plus, il est recommandé de prolonger le malaxage du béton pendant au moins 1 à 2 mn après l'addition du dernier composant du mélange afin d'accroître le délai de maniabilité. L'effet des adjuvants (retardateurs) du béton pouvant varier suivant la composition du mélange et les conditions de fabrication, il est indispensable de réaliser des essais d'aptitude dans chaque cas particulier et de contrôler leur efficacité au cours de la préparation du béton. Enfin, il est nécessaire de doser l'addition de sulfate en fonction de la quantité d'aluminates présents en solution après le gâchage. Cependant, seule la fabrication en centrale du béton permet de contrôler parfaitement les temps de raidissement et de prise et de régulariser de façon optimale les résistances mécaniques du béton.
Langue : Allemand

André Tardy  © Centre de Documentation @ Ecole des Mines de Douai - 2002-2021